1 428 vues

L’ancien président de la communauté rurale de Fandène, Pape Saliou Mbaye en prison

Mac-Thies-Diourbel-UNE

L’ancien président de la communauté rurale de Fandène, Pape Saliou Mbaye, séjourne depuis le 25 juillet dernier à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès où il est placé sous mandat de dépôt. L’ex-premier magistrat de la défunte communauté rurale de Fandène, devenue commune, aurait tenté de régulariser des parcelles à usage d’habitation, sises la localité située dans l’arrondissement de Keur Mousseu.

Que s’est-il passé ? Lui et ses deux lieutenants seraient allés voir le sous-préfet dudit arrondissement, Pape Serigne Niang, pour lui proposer une importante somme d’argent, détaille « Le quotidien ». Vexée par une telle attitude, l’autorité administrative s’en serait aussitôt ouverte au commandant de la Brigade de la gendarmerie de Pout, lequel, à son tour, a avisé le procureur de la République qui demandera à ce dernier d’ouvrir une enquête. Laquelle a abouti à l’arrestation des deux complices de l’ancien Pcr de Fandène.

Et les perquisitions effectuées aux domiciles des trois mis en cause par les enquêteurs auraient permis de découvrir tous les registres constituant les documents administratifs de la communauté rurale devenue commune. Les quels documents avaient été déclarés disparus, lors de la passation de services entre l’ancien Pcr et son successeur Augustin Tine.

SENEWEB

Vol des registres du conseil rural.   

Pape Saliou Mbaye, ancien président du conseil rural de Fandène et de ses complices ont été placés sous mandat de dépôt. Ces derniers avaient pris une avance de deux (2) millions de F CFA auprès d’un commerçant, soit disant pour l’aider à régulariser ses parcelles, note pressafrik

Selon « Libération », l’argent en main, ils sont allés voir le sous-préfet de Keur Mousseu pour lui proposer une brique en échange de faux…actes. Sauf que le sous-préfet en question après avoir pris l’argent et les documents remis, s’est rendu directement à la gendarmerie pour dénoncer les agissements du duo qui sera cueilli. 

Mieux, à la suite d’une perquisition chez Pape Saliou Mbaye, les gendarmes ont découvert qu’avant de passer le témoin, il avait volé les registres du conseil rural.   

L’ancien président de la communauté rurale de Fandène, Pape Saliou Mbaye, est sous mandat de dépôt

. Il séjourne depuis le 25 juillet dernier à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès. L’ex-premier magistrat de la défunte communauté rurale de Fandène, devenue commune, a été convoqué le 24 juillet dernier au commissariat du 1er arrondissement de Thiès.

C’est après un retour d’instruction, le lendemain, qu’il sera placé sous mandat de dépôt, avec deux de ses complices, pour corruption active sur un agent de l’Etat. En effet, selon une source proche de l’enquête, l’ancien Pcr et ses proches lieutenants auraient tenté de régulariser quelques parcelles à usage d’habitation, sises à la commune de Fandène, dans l’arrondissement de Keur Mousseu. Ils seraient allés voir le sous-préfet dudit arrondissement, Pape Serigne Niang,

pour lui proposer une importante somme d’argent.
Vexée par une telle attitude, l’autorité administrative s’en serait aussitôt ouverte au commandant de la Brigade de la gendarmerie de Pout, lequel, à son tour, a avisé le procureur de la République qui demandera à ce dernier d’ouvrir une enquête. Laquelle a abouti à l’arrestation des deux complices de l’ancien Pcr de Fandène. Et les perquisitions effectuées aux domiciles des trois mis en cause par les enquêteurs auraient permis de découvrir tous les registres constituant les documents administratifs de la communauté rurale devenue commune.

Lesquels documents avaient été déclarés disparus, lors de la passation de services entre l’ancien Pcr et son successeur Augustin Tine. L’affaire qui est envoyée en instruction au Tribunal de grande instance de Thiès.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*