Lancement port de Ndayane: Focus sur les opportunités et potentielles retombées

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR

Parmi les projets phares du Plan Sénégal Émergent (PSE), le chef de l’etat Macky SALL, annonçait le lancement des travaux du port du futur à Ndayane, dès ce mois de janvier. La pose de la première pierre est prévue, ce lundi 3 janvier, dans cette localité située à 70 kilomètres de Dakar, sur la petite côte.

Entre autres impacts, le Sénégal tire avantage de sa position géographique, avec ce nouvel ouvrage qui va suppléer le Port autonome de Dakar (PAD), sur la captation des échanges commerciaux du pays, se réjouit le commissaire aux enquêtes économiques, Dr Aliou Diouf, il estime, par ailleurs, que ce port va complètement changer le visage de Dakar et faire de la capitale sénégalaise, la capitale portuaire de l’Afrique.

« Le port de Ndayane ne manque pas d’ambitions. Le Sénégal a une position géographique tout à fait avantageuse et cette position doit être renforcée par la mise en place d’infrastructures de niveau mondial. Justement, le port de Ndayane va avec tout ce qu’on comprend un port en eau profonde, un port qui pourra recevoir des bateaux qui jusque-là ne pouvaient pas venir à Dakar », a soutenu l’économiste.

Poursuivant, l’enseignant à l’école d’administration a qualifié ce projet de structurant et d’innovant. Selon lui, ce port en eau profonde, va attirer l’essentiel des navires gros-porteurs et conteneurs qui arraisonnent jusqu’ici dans d’autres pays d’Afrique sur l’Atlantique. « Toute l’Afrique Atlantique va pouvoir profiter de ce port et toute l’Afrique de l’intérieur va profiter de ce port. Je pense qu’il va booster l’économie interne des pays surtout de l’Afrique de l’Ouest », a-t-il renchéri.

De plus, ce port minéralier servira de réceptacle aux importations de la plupart des pays de la sous-région, a-t-il ajouté, soulignant que « cela réduira également le coût du transport des marchandises. Cela permettra aux gros cargos de transporter de grandes quantités de marchandises à moindre coût. .  »

Un montage financier de plus de 840 milliards de francs CFA devrait permettre la réalisation de la première phase de ce premier port lancé près de 62 ans après l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale. Le port de Ndayane couvre une superficie de 1 200 hectares, soit trois fois la taille du port autonome de Dakar ( PAD).

44 thoughts on “Lancement port de Ndayane: Focus sur les opportunités et potentielles retombées

  1. Hi there, I do think your website could be having web browser compatibility problems. When I look at your blog in Safari, it looks fine however, if opening in I.E., it has some overlapping issues. I merely wanted to give you a quick heads up! Apart from that, excellent blog!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *