fongs lancement des productions 845x475 - FONGS: Productions sur la Situation des jeunes dans les exploitations familiales
Home Thies actualites senegal FONGS: Productions sur la Situation des jeunes dans les exploitations familiales
Thies actualites senegal - 2 semaines ago

FONGS: Productions sur la Situation des jeunes dans les exploitations familiales

Lancement des productions de connaissance paysanne sur la situation des jeunes dans les exploitations familiales en Afrique de l’Ouest

« L’atelier de mise en valeur  des jeunes ruraux s’est tenu à Thiès, pour faire une étude par rapport à leur processus, leur vécu et leur vie, dans les exploitations familiales » A précisé Alioune Badara DIONGUE, représentant des jeunes au sein du cadre de concertation de Cncr et de la Formation .C’est donc au terme d’un long processus qui a abouti à ce lancement.  

Aujourd’hui, les organisations paysannes sont convaincues de l’implication des femmes et des jeunes, mais il n’en demeure pas moins vrai, de leur difficultés   « d’accès à la terre » ; c’est donc le lieu de se faire une idée de leur place et rôle,  au sein des exploitations familiales.  A  en croire le représentant des  secteurs agro- silvo-pastoral et halieutique, lors du  Conseil présidentiel  de Diamniadio a l’amer constat que « l’orientation étatique vers les activités n’est pas encore de mise et « que l’accès à la terre » pour les femmes et les jeunes  des femmes, ne semble pas être pour demain en milieu rural. De l’avis de DIONGUE,  la valorisation doit être globale et passer nécessairement  par celle de la famille, « pour se retrouver dans un métier  socialement viable et attractif  pour que le jeune  puisse y trouver son compte et rester dans son terroir »

Pape Assane DIOP représentant de SOS-faim belge établie au Sénégal, partenaire du Ropa et du  Cncr  a également constaté que les jeunes ne sont pas fortement représentés dans les exploitations familiales où on constate  « que la plupart des exploitants sont  trop vieux et peinent à renouveler leurs membres par des plus jeunes. »


Bref, le rapport présente plusieurs constations qui montrent  que les jeunes ne peuvent plus s’épanouir dans les exploitations familiales, pour la simple  raison « qu’un jeune, frustré, non écouté dans sa famille et considéré uniquement  comme de la main d’œuvre, préfère aller… chercher ailleurs. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

NDOGOU AK JAAM: PROF PAPIS NDOYE ETEND SA SOLIDARITE A THIES

NDOGOU AK JAAM LE PROFESSEUR PAPIS NDOYE ETEND SA SOLIDARITE A THIES …