daara system 845x475 - Lancement Daara System à Thiès
Home A la une à Thiès Lancement Daara System à Thiès
A la une à Thiès - 2 semaines ago

Lancement Daara System à Thiès

On  ne peut pas gérer l’école sénégalaise comme cela se faisait en 1960 

Ce samedi 07 novembre 2020, de jeunes développeurs sénégalais vivant en France et partenaires du groupe LOST-ISIT-PT, sont venus à Thiès pour le lancement officiel de la version 3 du logiciel de gestion des établissements « Daara System.»

Pour le Directeur Ibrahima Mbaye, qui a beaucoup remercié Monsieur l’Inspecteur d’académie Papa Baba Diassé,  pour son accompagnement pédagogique constant aux écoles privées comme publiques, « ce logiciel est un outil indispensable.»

De son point de vue, « on ne peut pas gérer l’école sénégalaise comme cela se faisait en 1960.»

C’est aussi l’avis de la vice-présidente du CAPEP (Conseil académique des acteurs et partenaires de l’enseignement privé) de Thiès ville madame Aimée Gomis. En effet, elle parle même « d’atelier d’échanges, de formation et d’information qui tombe bien en cette période de rentrée des classes, car le développement du pays passe nécessairement par le développement des écoles.»

animaux en divagation a Thies00093 4 1 1024x576 - Lancement Daara System à Thiès

Le logiciel montre qu’on peut faire confiance à l’expertise locale.

C’est ce que Fallou Dia qui a présenté Daara System a expliqué en parlant de « modernisation et de digitalisation de  la gestion administrative, financière et pédagogique des établissements. »

Avec Daara System dira-t-il, « plus de calculs pour les surveillants, de pointage des absences professeurs et élèves etc., toutes les données sont à un clic des utilisateurs. »

Pour monsieur Amadou Lamine Badji, proviseur du Lycée Makick Sy qui a représenté l’Inspecteur d’académie à la cérémonie, la satisfaction est totale.

A son avis, « le logiciel ne participe pas seulement à la résolution de problèmes auxquels les chefs d’établissement sont toujours confrontés,  il montre aussi qu’on peut faire confiance à l’expertise locale. »

 Il s’est aussi réjoui de la forte présence de chefs d’établissements expérimentés comme le Proviseur NgoudaThiam du Lycée Ahmadou Ndack Seck ,  Daouda Fall du lycée de Fahu, Yankhoba Niassy du Lycée Demba Diop de Mbour, Ndèye Sokhna Mbaye (Présidente du CEP, cadre d’échange des principaux de CEM), des anciens comme Ahmed Iyane Diop, Mamadou Coulibaly, Abdoulaye Mangane, Khady Bocoum entre autres, qui ont beaucoup contribué à la réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Acte contre nature: Deux homosexuels surpris en pleins ébats sexuels dans une mosquée

Deux homosexuels, S. S. (29 ans) et S. D., ont été surpris, en pleins &eacut…