291 vues

L’ambassade US de Bagdad ATTAQUÉE par des manifestants, de nombreux blessés




Des centaines d’Irakiens ont tenté de pénétrer le 31 décembre dans l’ambassade des États-Unis à Bagdad après les frappes aériennes meurtrières américaines effectuées le 29 décembre contre 5 bases du groupe armé chiite irakien Kataeb Hezbollah. Des manifestants ont par ailleurs tenté d’incendier l’enceinte du bâtiment et brûlé des drapeaux étoilés. Ceci intervient après des raids américains meurtriers menés contre le Kataeb Hezbollah, un mouvement chiite soutenu par l’Iran, selon l’AFP.  «Plus de 20 manifestants ont été blessés par balles et par des bombes lacrymogènes», indique le communiqué du service de presse des Unités de mobilisation populaire.

Les participants au cortège funéraire des 25 combattants tués dans ces raids en Irak sont parvenus à traverser sans encombre l’ensemble des checkpoints de l’ultrasécurisée Zone verte de Bagdad où siège l’ambassade. Mais les forces de sécurité irakiennes se sont ensuite interposées aux portes de celle-ci. Des manifestants ont tenté d’incendier l’enceinte de l’ambassade, selon une vidéo diffusée par des témoins. Ils ont également attaqué un poste de sécurité situé à l’entrée de l’ambassade en cassant les vitres avec un marteau puis en l’incendiant, Les forces de sécurité irakiennes ont tiré des lacrymogènes pour les disperser.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*