282 vues

La Russie NÉGOCIE avec l’Arabie saoudite la livraison des missiles S-400



Moscou et Riyad négocient actuellement la livraison des missiles russes S-400, a indiqué le Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique. D’autres pays du Moyen-Orient ont fait part de leur intérêt pour ce système de défense antiaérienne russe. «Les requêtes des acheteurs potentiels du meilleur système de défense antiaérienne au monde, qui surpasse de loin les systèmes proposés par nos concurrents, seront dûment examinées», a-t-elle déclaré.

En 2017, Moscou avait également signé un contrat de 2,1 milliards d’euros avec Ankara pour la livraison de S-400. Les États-Unis ont tenté en vain de convaincre la Turquie d’y renoncer, au profit des systèmes de défense américains Patriot. Washington l’avait alors évincée de son programme des F-35. Les livraisons des missiles russes ont quant à elles démarré en juillet dernier.

Le 5 octobre dernier, l’Inde a à son tour signé un contrat de livraison de S-400 avec la Russie. Si Donald Trump a fait savoir que cette décision aurait des conséquences, le ministre indien des Affaires étrangères a déclaré qu’il espérait que les États-Unis comprendraient pourquoi l’accord est important pour son pays, soulignant qu’aucun n’était en droit de dire s’ils pouvaient acheter du matériel militaire à la Russie.

Le S-400 Triumph est un système de défense antiaérienne longue portée, conçu pour viser des avions, des missiles de croisière et des missiles balistiques, ainsi que des cibles terrestres. Il est capable d’atteindre des cibles dans un rayon de 400 kilomètres et à une altitude allant jusqu’à 30 kilomètres.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*