La propriétaire du salon de massage Sweet Beauté privée de parler publiquement

Actualités nationales

Mamadou Seck, juge du 8e cabinet a exigé le silence à Ndèye Khady Ndiaye propriétaire du salon de massage Sweet Beauté.

Selon  Seneweb qui a repris Les Échos et Libération, la dame  ne doit  plus parler publiquement de l’affaire Adji Sarr-Sonko du  moins jusqu’à la fin de l’instruction.

L’ex instructeur lui a aussi interdit d’exercer toute activité liée au salon de beauté et de massage.

Toujours dans cette dynamique de privation, le juge a corsé les mesures en l’ordonnant de venir signer chaque vendredi au registre du juge d’instruction pour confirmer sa présence sur le territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *