La hausse des prix mondiaux des produits alimentaires semble bien partie pour durer (FAO)

International

 Avec la progression des prix alimentaires dans le monde depuis près d’un an, les inquiétudes sont nombreuses sur la sécurité alimentaire mondiale. Cette situation reste particulièrement préoccupante dans les nations les plus vulnérables.

La flambée des prix mondiaux des produits alimentaires pourrait s’inscrire dans la durée. C’est ce qu’a confié à la firme d’analyse S&P Global Platts, Monika Tothova, économiste à la FAO. Alors qu’en mars dernier, l’indice de l’organisme onusien qui suit l’évolution des cours de 5 produits de base avait déjà atteint son plus haut niveau depuis sa création en 1990 (159,3 points), la responsable indique que le chemin d’un retour à la normale sera long.

Et pour cause. Dans le sillage de la guerre dans la région de la mer Noire qui a été un choc important sur les marchés des céréales de base et des huiles végétales, la hausse des prix des engrais et d’autres intrants est un élément additionnel qui nourrit l’inflation.    « Même si le conflit entre la Russie et l’Ukraine finissait demain, cela prendrait du temps pour que les exportations de produits agricoles retrouvent leur niveau d’avant-guerre. Et même dans ce cas de figure, nous aurions toujours des niveaux élevés pour les intrants. Cela durera encore pendant plusieurs saisons et plus seulement en termes de mois », indique Mme Tothova.

Et d’ajouter : « D’autre part, la hausse des prix des intrants conduit à une progression des prix de plusieurs matières premières utilisées dans l’alimentation animale, ce qui renchérit les tarifs de la viande et du lait. In fine, cela a un impact global sur toute la chaîne alimentaire ». Plus globalement, les perspectives orientées à la hausse pour les prix alimentaires devraient surtout affecter les pays les plus pauvres où les populations dépensent déjà l’essentiel de leur revenu dans l’accès à l’alimentation. Dans ces nations situées notamment en Afrique où le niveau d’utilisation d’intrants est déjà faible comparativement au reste du monde, une hausse durable des prix des engrais menace d’effacer les gains réalisés durant la dernière décennie.  

Ecofin

Tagged

85 thoughts on “La hausse des prix mondiaux des produits alimentaires semble bien partie pour durer (FAO)

  1. I have to say this post was certainly informative and contains useful content for enthusiastic visitors. I will definitely bookmark this website for future reference and further viewing. cheers a bunch for sharing this with us!

  2. Hello! I could have sworn Iíve been to this blog before but after going through a few of the articles I realized itís new to me. Nonetheless, Iím certainly happy I stumbled upon it and Iíll be bookmarking it and checking back regularly!

  3. I seriously love your website.. Great colors & theme. Did you make this site yourself? Please reply back as Iím planning to create my own site and want to find out where you got this from or exactly what the theme is called. Kudos!

  4. This is the perfect blog for anybody who wishes to understand this topic. You know so much its almost tough to argue with you (not that I personally will need toÖHaHa). You definitely put a fresh spin on a subject which has been written about for a long time. Wonderful stuff, just wonderful!

  5. Ping : 3pennant

Laisser un commentaire