artoff14412 - La députée Mame Diarra Fam, agressée devant son domicile à Guinaw Rails Nord
Home Actualités nationales La députée Mame Diarra Fam, agressée devant son domicile à Guinaw Rails Nord
Actualités nationales - 23 septembre 2020

La députée Mame Diarra Fam, agressée devant son domicile à Guinaw Rails Nord

Selon Mame Diarra Fam elle-même, « cette agression fait suite à son intervention sur Sentv lors d’un débat sur les inondations à Guinaw Rails. »

Les réactions n’ont pas tardé, mais en particulier celles rapportées par seneweb. Il y a d’abord Bougane Gueye Dany qui,  réagissant sur sa page facebook , écrit : « L’intimidation ne saurait passer. Dans une démocratie normale, il est tout à fait compréhensible de prendre position et de donner son avis. Surtout quand des milliers de citoyens dorment, se réveillent et mangent dans les eaux. »

Il ajoutera que le Sénégal vit une « situation qui appelle la compassion de tous les Sénégalais. Elle a lancé des appels de soutiens pour sa commune Guinaw rails. En direct hier sur Sen Tv, elle a parlé en tant que mère de famille, en tant que représentante du peuple. »
C’est pour cela que les députés de l’opposition membres du groupe parlementaire « Liberté et Démocratie » ont exprimé leur désolation et leur colère suite à l’agression, qui a eu lieu ce lundi 21 au soir, aux environs de 20 heures.

Cet acte de barbarie organisé par des personnes identifiées doit faire l’objet de poursuites

Leur communiqué en dit long sur leur colère : « Cet acte de barbarie organisé par des personnes identifiées doit faire l’objet de poursuites dans les meilleurs délais ; que justice soit faite et que les coupables soient punis conformément à la loi en vigueur ».
« Face à cette affaire particulièrement grave, le groupe interpelle le président de l’Assemblée nationale pour qu’il ne ménage aucun effort afin d’accompagner l’honorable députée dans le sens du respect de son intégrité physique et morale », ont ajouté Cheikh Mbacké Bara Doli & Cie qui ont, dans la foulée, exprimé leur « solidarité» et leur «soutien» à leur collègue. »

 Pour la députée de la diaspora Mame Diarra Fam elle-meme , « elle a été agressée et battue chez elle par des “nervis” envoyés par le maire de Guinaw-Rails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *