Interview accordée a RFI et FRANCE 24: Le président Macky SALL parle du dossier Sonko-Adji Sarr (ce dossier sera vidé…ce qui s’est passé en Mars ne se produira plus)

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR

Dans une interview accordée à RFI et France 24, Macky Sall a évoqué l’incident Ousmane Sonko-Adji Sarr et les émeutes de mars dernier. Le chef de l’État a promis que ce dossier sera évacué par la justice. « Cette affaire est en cours de jugement et sera traitée. Malheureusement, ces émeutes ont fait 14 morts, de jeunes gens. La commission d’enquête est mise en place, nous avons engagé une procédure judiciaire interne, avec des enquêtes internes, elle attendra que l’enquête nationale se fasse et que les conclusions soient connues», a dit Macky Sall. Non sans préciser que c’est au tribunal de trancher. « Je n’ai rien à dire à ce sujet, cependant, ce que je peux vous dire, c’est que ce qui s’est passé en mars ne se produira plus dans ce pays. Nous ne pouvons laisser des gens délibérément incendier ce pays sous aucun prétexte », a prévenu le président SALL.

Autre question passée en revue par le président SALL, la tranchante question du 3e mandat a laquelle il s’est habitué a répondre:  »ce ne sera ni oui, ni non ». Mais cette fois Macky SALL s’est avancé un peu plus sur la question.

«Ce débat je le traiterai en temps voulu.  Et les sénégalais seront édifiés. Ce qui est sûr, c’est que je ne ferai jamais un acte qui soit antidémocratique ou anticonstitutionnel puisque je suis profondément démocrate. Maintenant  je décide moi de parler quand le moment sera venu, pas maintenant. »

Le « ni oui ni non »
« Attention, le ni oui ni non il faut bien le comprendre. Au journaliste sénégalais qui me disais pourquoi je ne veux pas répondre, je lui ai dis que si je dis oui je veux être candidat le débat va enfler, on ne va plus travailler parce qu’il y aura la matière pour les spécialistes de la manipulation et de l’agitation.

Si je dis non dans mon propre camp les gens ne travailleront plus non plus. On sera dans une dynamique de se préparer tout de suite pour l’élection. Or moi j’ai un mandat à exercer, le peuple m’a confié un mandat je dois travailler pour le Sénégal. »

À quand la réponse
« Je ne peux pas, à trois ou quatre ans de l’échéance satisfaire simplement la curiosité de ceux qui n’ont de centre d’intérêt que l’élection. Ils attendront le moment que j’ai choisi. En tout cas jusqu’au moment où ce débat sera inévitable. Aujourd’hui il n’y a pas de réponse. Aujourd’hui c’est le travail. La réponse ce sera quand je le déciderai avec l’aide de Dieu. »

1 thought on “Interview accordée a RFI et FRANCE 24: Le président Macky SALL parle du dossier Sonko-Adji Sarr (ce dossier sera vidé…ce qui s’est passé en Mars ne se produira plus)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *