actualités Internationales - 9 janvier 2020

Interrogés, certains Américains situent l’Iran en FRANCE, au MAROC, et même aux USA

Un peu moins d’un quart des Américains participant à un sondage ont situé correctement l’Iran sur une mappemonde, et 28% ont réussi à le faire sur une carte qui montre uniquement le Moyen-Orient. Par ailleurs, un peu moins de la moitié d’entre eux (47%) sont en faveur de la frappe américaine qui a tué le général Soleimani.  C’est ce qu’a révélé un sondage mené sur 2.000 personnes durant le week-end du 4 et 5 janvier par Morning Consult et Politico.

Parmi les participants, tous Américains et âgés de plus de 18 ans, seulement 23% ont pu situer la république islamique d’Iran sur une mappemonde et 28% ont été en mesure de le faire sur une carte du Moyen-Orient. Certains points sur la carte étonnent, tant ils sont éloignés du pays en question. Ainsi, nombreux sont ceux situés en Europe de l’Est, en Afrique subsaharienne, en Amérique du Sud, et même aux États-Unis. Plusieurs ont montré la France ou encore le Maroc.

Difficile de savoir si les participants ont voulu «troller» le sondage ou s’ils ont de véritables lacunes en matière de géographie. Deux ans plus tôt, un autre sondage de Morning Consult leur avait demandé de situer la Corée du Nord, avec un résultat légèrement meilleur : 36% l’avaient correctement placée sur une carte de l’Asie.

Les hommes (38%) ont été plus nombreux à correctement situer l’Iran que les femmes (20%). Les facteurs d’éducation et de richesse ont largement distingué les participants. En effet, 38% des personnes disposant d’un diplôme universitaire ont correctement répondu, contre 24% parmi ceux qui n’en ont pas. Enfin, il y a eu beaucoup plus de bonnes réponses chez les participants qui gagnent plus de 100.000 dollars par an (39%), par rapport à ceux gagnant moins de 50.000 dollars par an (21%).

Morning Consult a également souhaité connaitre leur opinion sur l’opération américaine qui a conduit à la mort du général iranien Qassem Soleimani dans la nuit du 2 au 3 janvier. 49% ont affirmé en avoir «beaucoup» entendu parler. 47% soutiennent cette décision de Trump et 40% s’y opposent. Plus des deux tiers (69%) estiment que cet acte a augmenté la possibilité d’une guerre avec l’Iran.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Accident de la circulation : Imam Dicko sort indemne

Le chef de l’opposition Malien, Imam Dicko a été victime d’un accident ce vendredi. Le lea…