installation dune usine de trait 845x475 - Installation d'une Usine de Traitement d'ordures à Thiès Nord. Khar Sène vilipende le Projet de Lamine Diallo
Home A la une à Thiès Installation d’une Usine de Traitement d’ordures à Thiès Nord. Khar Sène vilipende le Projet de Lamine Diallo
A la une à Thiès - 2 semaines ago

Installation d’une Usine de Traitement d’ordures à Thiès Nord. Khar Sène vilipende le Projet de Lamine Diallo

Installation d’une Usine d’ordures à Thiès Nord. Khar Sène vilipende le Projet de Lamine Diallo

L’installation d’une éventuelle  usine de traitement d’ordures crée la polémique entre la mairie de la zone-nord et l’Association pour l’Envol  d’’un Nouveau Thiès. Khar Sène le président et porte-parole engage le bras de fer. Sur le site, à  Medina Fall- extension, Khar explique : « C’est dans cette zone que le maire Mamadou Lamine Diallo envisage de faire installer une usine de traitement des ordures, avec l’appui de l’ONG allemande GIZ qui aurait signé une convention  avec l’association bénéficiaire «  Sope Naby », de Takhikao, avec l’accord de la mairie.






Le syndrome de la décharge de Mbeubeus…

D’après  Sène, les riverains s’opposent à la mise en place d’un tel projet qui est à proximité d’un daara et des maisons habitées.  « Certes, l’endroit servait de dépotoir aux premiers  riverains             et si on n’en prend pas garde, ce lieu serait  pire que la décharge de Mbeubeus.  Toute la collecte d’ordures déversée sur ce site,  constituera un véritable un véritable  danger environnemental à long terme.»Toutefois, les habitants  doutent de la  viabilité  de  ce projet « que le conseil municipal et la commission environnementale  disent,  ne pas être au courant de sa délibération. » 

Pas d’études d’impact environnemental…

Ce que déplorent les populations, c’est le manque de concertation  et que « tout a été conçu en catimini pour un centre de traitement des ordures. Pour lui , la mairie de la zone –nord n’a pas la compétence de la gestion des ordures et  relève plutôt de la commune de Thiès-ville du maire Talla Sylla.«  On ne peut pas comprendre que ce projet dont la mairie dit générateur d’emploi, ne puissent pas impliquer les principaux bénéficiaires. Il n’est pas viable car n’ayant pas fait l’objet d’étude d’impact environnemental, continuent  de dénoncer les protagonistes au différent.Toutefois, l’association qui dit être au courant de transaction financière antre les contractants, alerte l’ONG de s’entourer  de toutes les garanties de ce projet qui serait déjà lancé.Barra Faye, Secrétaire général,de L’UJTL de Thiès –nord, embouche la même trompette pour alerter le maire Diallo, de se concerter d’abord,  avec les populations, et  leur expliquer, les tenants et les aboutissants qui, contrairement de ce projet ; ne génère aucun emploi mais de servir de dépotoir aux charretiers de la ville. »  Une affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

UN PROJET D’ASSAINISSEMENT DE GRANDE ENVERGURE VOIT LE JOUR A THIENABA

PROJET D'ASSAINISSEMENT A THIENABA …