Insolite aux Maristes: « Bachir Diop » acteur vedette, dérape dans le trafic de cannabis dit Skunk 

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR Insolite

Bachir Diop, personnage vedette de la série ‘’Dérapages’’, qui a fasciné le public sénégalais en 2020, a été interpellé par la Police, le 25 juin 2022 aux Maristes. Ce, suite à l’exploitation d’une information anonyme faisant état de l’existence d’un vaste réseau de culture, de production, de transformation, de détention et de trafic de cannabis de la variété dite ‘’Skunk’’ portant sur 1,538 kg. 

De son vrai nom, P.  Salinger, plus connu sous le nom de son personnage de fiction Bachir Diop, mécanicien auto, très célèbre dans le milieu du showbiz sénégalais, de nationalité allemande et gambienne, habitait seul dans un immeuble R+2 qui lui servait à la fois de local de production et de distribution de Skunk, cette drogue est une variété de cannabis très violente qui a des effets délirants. 

En effet, il est dit que les personnes qui en consomment chaque jour sont en effet cinq fois plus susceptibles de développer une maladie mentale.  Fortement dosée en THC (tétrahydrocannabinol), elle est utilisée par les jeunes pour ses effets psychoactifs et addictifs.

La perquisition de la police dans son appartement a permis de découvrir d’incroyables choses. Sept (07) sachets de cannabis puis un laboratoire installé dans une chambre servant de culture et de production de cannabis in vitro (dans crèche) et sous serre type hydropique en sus de cela, un impressionnant dispositif y a été déniché (installations, matériels, équipements et produits) ultra moderne, servant à la culture et la production du cannabis de la variété « Skunk ».

Sur le tableau de chasse, l’on dénombre également des panneaux LED, de sachets de fertilisants, de semences importées de marque « Northen Light », des boîtes de germination (38 pieds de cannabis), des sceaux contenant des billes d’argile se substituant à la terre ferme, des sacs remplis de terre naturelle, de pompes à air connectées à des vases d’oxygénation, de filtres à air, des brumisateurs, de déshumidificateurs, des bidons de calcium (pour la nourriture des plantes),  des sachets de boules de terre synthétiques, de sonde à PH, de sachet de terpène liquide de marque « 4-PACK 62 % RH » qui donne aux plantes de cannabis leur arôme différent ainsi que du matériel de soutien, tels que les conduites d’air, tuyaux bref tout un arsenal.

La fouille minutieuse de l’appartement a permis, également, de mettre la main sur : un (01) pistolet à air de marque « ZP-09 », des cartouches de CO2, une boîte contenant des billes métalliques, un mini fusil carabine de type artistique, des balances, des documentations pour la culture, la production et la transformation de cannabis.

En plus de cette liste qui est loin d’être exhaustive, les limiers ont aussi découvert un lot de passeports, des téléphones portables, des documents de société, des contrats de prestation de service et des carnets de comptabilité.

Interrogé sommairement, le mis en cause a reconnu sans ambages les faits de culture, production, transformation, détention et trafic de cannabis de la variété « Skunk ».

Pour l’heure, il a été placé en garde à vue.  Quant à la drogue, le matériel ainsi que les objets saisis, ils ont été consignés aux fins d’être mis sous scellés et les investigations se poursuivent en vue d’identifier toute autre personne impliquée dans cette affaire qui fait couler déjà beaucoup d’encre.

17 thoughts on “Insolite aux Maristes: « Bachir Diop » acteur vedette, dérape dans le trafic de cannabis dit Skunk 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *