Insolite à Guinaw Rails: Deux maliennes séquestrées et violées durant toute une nuit

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR Insolite

Arona T. et «Boa» sont dans de beaux draps. Ces deux ressortissants maliens sont accusés de viols répétés et séquestration. Le premier a été arrêté tandis que le second, en fuite, est activement recherché. 

Leurs victimes ne sont autres que leurs compatriotes Aminata K, mariée, et Khardiata G, une célibataire de 20 ans.

D’après L’Observateur, qui relaye cette affaire dans son édition de ce mardi, les quatre Maliens se sont connus lors d’une soirée organisée par les jeunes ressortissants de leur pays établis à Dakar. Ils échangent leurs contacts et les mis en cause promettent aux deux dames de les aider à trouver un emploi de domestique.

Quelques jours passent, Arona T. et «Boa» demandent à Aminata K. et Khardiata G. de passer à Guinaw Rails pour rencontrer un potentiel employeur. Ils leur font un transfert d’argent pour le transport.

Ces dernières se pointent le jour du rendez-vous. Leurs hôtes leur servent à manger et à boire avant d’engager la conversation. Le temps passe, aucun signe d’un employeur potentiel. Le crépuscule s’installe. Ensuite, tombe la nuit. Les dames décident de rentrer.

L’Observateur rapporte que les deux amis ont d’abord tenté gentiment de les retenir avant de se montrer menaçants et de passer à la vitesse supérieure. Ils ferment à clé la porte, montent le son de la musique, déshabillent de force leurs victimes présumées et passent à l’acte, selon le journal.

Aminata K. et Khardiata G. seront jetées hors de la chambre le lendemain au petit matin. De retour à Khar Yalla, elles racontent leur mésaventure à leurs proches, qui leur suggèrent de déposer plainte. C’est ainsi qu’ elles saisissent la police de Guinaw Rails, qui se rend au domicile des mis en cause.

Après avoir longtemps toqué, les enquêteurs défoncent la porte de la chambre. Ils trouvent Arona T. en train de dormir. Ce dernier est embarqué, placé en garde à vue puis déféré au parquet. «Boa» avait déménagé le lendemain des faits supposés. 

Il est activement recherché par la police.

Laisser un commentaire