INEFJA - INEFJA de Thiès : controverse autour de la nomination d’un nouveau Directeur
Home A la une à Thiès INEFJA de Thiès : controverse autour de la nomination d’un nouveau Directeur
A la une à Thiès - 5 août 2020

INEFJA de Thiès : controverse autour de la nomination d’un nouveau Directeur

Pourquoi monsieur Ndioba Dièye n’a pas été confirmé à son poste ?

Depuis le départ à la retraite de l’ancien directeur, l’inspecteur Ndior, c’est monsieur Ndioba Dièye qui a assuré l’intérim.

 En assemblée générale ce mardi 04 août 2020, les partenaires, élèves, parents et personnels, ont unanimement demandé son maintien.

En effet, un nouveau Directeur aurait été nommé à la tête de l’établissement, alors  que pour les différentes composantes de l’AG : « Monsieur Dièye a si bien assuré l’intérim qu’avec lui, les perturbations et grèves répétitives avaient comme par miracle cessé. »

Pourquoi donc monsieur Ndioba Dièye n’a pas été confirmé à son poste ? C’est la question qu’ils se posent tous.

Son maintien à ce poste  réclamé à  quelques jours des examens

Selon le mémorandum destiné au Président de la République, « il est inspecteur de l’enseignent moyen et secondaire,   section vie scolaire,  de classe exceptionnelle, est auteur d’une gestion remarquable, bénéficie de la confiance des partenaires et collaborateurs de l’Institut National d’Éducation et de Formation des jeunes Aveugles (INEFJA). »

Ce qu’ils réclament donc, puisqu’il a le profil et les capacités, « c’est son maintien à ce poste,  car on est à  quelques jours des examens et  cela peut détériorer le climat apaisé. »

Reprise annoncée des perturbations

Selon monsieur  Idrissa Faye, Président Du Mouvement Pour Le Progrès Social Des Aveugles , « le Chef de l’état  a un pouvoir discrétionnaire qui lui permet de nommer le Directeur mais, d’une seule voix, l’AG lui demande de suspendre cette mesure, et de maintenir si possible monsieur Dièye »,  pour « la qualité de son management, sa parfaite collaboration avec les différents acteurs, l’amélioration du cadre de vie et sa bonne gestion du Covid-19,  qui a permis une bonne continuation des enseignements apprentissages via internet. »

« Si un nouveau directeur est nommé et que les  perturbations reprennent, qu’on ne nous demande pas d’intervenir. Ce n’est pas une menace, c’est juste un avertissement », dira Monsieur Faye pour conclure, dans un climat plutôt « glacial », selon le reporter de sud FM Babacar Ndao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

L’union régionale des coopératives d’habitat en conclave à Thiès

L’union régionale des coopératives d’habitat en conclave à Thiès …