Impact du Covid-19 : Le secteur de la filière avicole dans la tourmente
Home Thies à la une Impact du Covid-19 : Le secteur de la filière avicole dans la tourmente
Thies à la une - 13 mai 2020

Impact du Covid-19 : Le secteur de la filière avicole dans la tourmente

Une filière qui avait déjà du mal à se développer

Le Covid-19 est venu abattre une filière qui avait déjà du mal à se développer de manière constante. Les obstacles sont bien connus. Selon Serge Sadio, Président de la Fédération des Acteurs de la Filière Avicole, « beaucoup d’entreprises avicoles sont dans le secteur informel. Un accompagnement est donc nécessaire pour les tirer du secteur informel tout doucement vers le secteur formel ».

Il précisera qu’«un accompagnement aussi dans le domaine financier est nécessaire. Parce qu’aujourd’hui, avec les taux d’intérêt élevés qui sont pratiqués par les banques. C’est difficile pour un acteur de la filière avicole de s’en sortir. Nous demandons à l’Etat de faire des efforts, de manière à ce que nous puissions obtenir des taux dégressifs et supportables par les acteurs à la base ».

Absence de la chaîne logistique

Avec la fermeture des marchés, la commercialisation en a pris un sacré coup. Une crise sanitaire qui a fait cependant réagir le gouvernement. En effet, Le Ministre de l’Elevage et des Productions Animale a annoncé 3 milliards de FCFA en aliments de bétail et de volaille. Une solution à court terme, mais les problèmes subsistent. Pour Serge Sadio, « avec le Covid-19 qui fait que les marchés ne sont plus ouverts normalement tous les jours. Le manque à gagner est  difficilement comblé. Pour les autres difficultés, il y a particulièrement l’absence de la chaine logistique. Les chambres froides qui appartiennent à des acteurs de la filière avicole sont insuffisantes. Seuls les grands industriels en possèdent et pas assez.».

Il a aussi évoqué « la cherté des intrants, c’est-à-dire l’aliment volaille et les poussins.  Qui coûtent excessivement cher et qui sont pour la plupart sont importés ».

La Fédération de la Filière Avicole se félicite donc de l’aide de l’Etat mais « l’exhorte à davantage soutenir une filière. Qui ambitionne d’atteindre la couverture totale de la consommation locale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le Maire de Thies Talla Sylla Désigné « Bayou Daara » par des Serignes Daaras

Le Maire de Thies Talla Sylla Désigné « Bayou Daara » par des Serignes Daaras. Regardez! …