accident thies
Home A la une à Thiès IMPACT DU COUVRE-FEU : Thiès ne pleure plus d’accidentés de la route !
A la une à Thiès - 15 avril 2020

IMPACT DU COUVRE-FEU : Thiès ne pleure plus d’accidentés de la route !

Depuis l’instauration du couvre-feu interdisant la circulation interurbaine ou interrégionale, Thiès a cessé de pleurer des morts et blessés de la route. Agents de police et chauffeurs de véhicules de transport en commun de la capitale du rail s’accordent à reconnaitre qu’il n’y a pratiquement plus d’accidents de la circulation.

37 accidents de la circulation dont 17 corporels et 20 dégâts matériels : tel est le bilan réjouissant enregistré à Thiès depuis le début de l’état d’urgence suivi du couvre-feu interdisant la circulation routière nocturne. Mieux, zéro décès n’a été constaté sur l’étendue de la commune de Thiès.

L’information est du commissaire divisionnaire Modou Diagne, patron du commissariat central de la capitale du Rail. Un bilan conforté par le président du regroupement régional des transporteurs de Thiès, Mamadou Gaye, qui se réjouit de n’être pas encore au courant d’un seul cas d’accident « depuis le début du couvre-feu destiné à favoriser la lutte contre la pandémie, aucun cas d’accident n’a été signalé à notre niveau.

Donc, on constate que le couvre-feu a considérablement réduit les accidents de la circulation » confie-t-il. Puis, le président du regroupement régional des transporteurs de Thiès a invité l’Etat à redoubler d’efforts pour qu’à l’avenir, c’est-à-dire au-delà de la victoire contre le coronavirus, d’autres mesures pouvant freiner la « pandémie » routière qui se propageait sur le réseau routier du Sénégal puissent être prises.

« Zéro accident », finalement une réalité !

Aux yeux de Mamadou Gaye, le « zéro accident » est devenu une réalité inimaginable grâce à l’interdiction du transport intercommunal « parce qu’il n’est plus possible de quitter Thiès pour Pout ; Thiès pour Tivaouane ou Thiénaba par exemple » a-t-il indiqué.

Sur la base de ce constat, le président du regroupement régional des transporteurs exhorte les chauffeurs à la prudence et à éviter, à l’avenir, les « excès de vitesse » qui sont à l’origine de beaucoup d’accidents. Surtout, il les invite à se conformer au code de la route pour mettre un terme à l’hécatombe sur nos routes.

S’invitant aux débats, ses collègues trouvés à la gare routière de Thiès tiennent à ajouter que les rappels à l’ordre de feu Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine ont contribué à la sensibilisation mais aussi à la réduction du carnage. « A chaque gamou, le défunt khalife général des Tidianes multipliait les recommandations à l’endroit des chauffeurs et conducteurs pour les inviter à la discipline sur les routes. Il leur demandait surtout de respecter le code de la route et d’éviter certains comportements de nature à provoquer des accidents ».

Selon un sous-officier du Groupement d’incendie et de secours N°2 de Thiès, « nombre d’accidents posent la lancinante équation de la non surveillance des passages à niveau dans cette ville ». Une occasion pour des cheminots en service à la gare ferroviaire de Thiès de revenir, encore une fois, sur les nombreux cas d’indiscipline caractérisés notés dans la circulation, particulièrement du coté des chauffeurs de taxis. Ils en appellent au « nécessaire assainissement du secteur du transport par la mise à la disposition des forces de défense et de sécurité d’équipements efficaces pour mener à bien leurs missions sur le terrain ».

A signaler qu’à Thiès, les accidents de la circulation ont occasionné des dizaines de pertes en vies humaines ces dernières années. D’où la nécessité de réglementer les voyages nocturnes, de renforcer la compétence des chauffeurs, lesquels pensent que la formation est très importante pour eux parce qu’elle entre dans le cadre de la stratégie globale de réduction des accidents.

Mais la meilleure formation n’est-elle pas de réglementer ou d’interdire la circulation de nuit entre les régions ? La réponse par le couvre-feu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Thiès MICRO TROTTOIR Wadial Décembre Ak Coronabi au marché central de Thiès

Thiès MICRO TROTTOIR Wadial Decembre Ak Coronabi au marché central de Thi&eg…