il nous montre ses jambes enflee 845x475 - Il nous montre ses jambes enflées, Cet ancien acteur de Théâtre explique sa dure situation
Home A la une à Thiès Il nous montre ses jambes enflées, Cet ancien acteur de Théâtre explique sa dure situation
A la une à Thiès - 20 octobre 2020

Il nous montre ses jambes enflées, Cet ancien acteur de Théâtre explique sa dure situation

Il nous montre ses jambes enflées, Cet ancien acteur de Théâtre Modou Diagne explique sa dure situation

Fall Damel, reporter à Thiesinfo a rencontré Modou Diagne  artiste comédien de «  JAMONOY TEY» et de DAARAY KOCC». Ces ensembles  qui furent les plus talentueuses de la capitale. L’artiste a merveilleusement joué dans « Quatre vieillards dans le vent », «  Baye Ely da koy téré », pour ne citer que ces  pièces  immortelles. Entretien…

Trouvé dans un coin du quartier  de la banlieue, Modou DIAGNE,  tel un patriarche n’a plus la vivacité qu’il incarnait,  mais, garde encore,toute sa lucidité et  son sens de l’humour. Il s’appuie lourdement  sur sa canne, pour garder un semblant d’équilibre : il est impotent et souffre depuis 2002 ,  d’éléphantiasis. Ses pieds enflés par l’ affection, altère sa santé,  l’empêchant de vaquer à ses besoins. Pour vaincre son spleen, il se traîne jusqu’à ses amis camionneurs,  pour deviser et oublier de temps en temps,  le train-train de la vie.

«  Il m’arrive de recevoir de la visite et un peur d’argent de la part de mes anciens partenaires, mais ce n’est pas tous », s’empresse t’il d’ajouter. Hélas, pour lui, la solidarité n’existe plus contrairement, à l’ancienne époque, où on s’empressait d’aider son semblable.

« La jeune génération a eu plus de chance que nous… »

Le vieil homme dit éprouver beaucoup de difficultés sur le plan social et souhaiterai  l’appui d es autorités. Toutefois, il remercie la première dame, Mme Marieme Faye Sall, qui l’avait soutenu tout au début  de sa maladie…

 Sur le plan artistique, l’ancien acteur est amer. Il ne jette plus sur le théâtre d’aujourd’hui, ,   le même regard qu’autrefois : «  Beaucoup de choses ont changées et certaines séquences, écarts de langage, et  autre mises vestimentaires, laissent à désirer.

« Mais malgré tout, force est de reconnaître que,  la nouvelle génération a eu plus d’opportunités, de chances car, grâce à l’art,  les jeunes ont pu construire des maisons, acheter de belles voitures… »

 Et, l’ancien artiste de narrer une vieille  anecdote qui lui a toujours tenu à cœur : «  Un jour, le comédien Baye Ely et moi étions partis rendre visite à  un de ses proches à l’hôpital Aristide Le Dantec. Dès que nous sommes entrés dans la salle, tous les malades qui nous avaient reconnu, se  tordaient de rire. L’atmosphère était détendue et les internés semblaient oublier leurs douleurs,  le stress de l’internement.  

Le médecin entra,  constata le charivari et déclara d’une voix solennelle : Vous autres, devriez  venir de temps en temps, rendre visite aux malades  car  «  comme nous, vous êtes des docteurs, puisqu’ arrivés à, soulager leurs souffrances par… le rire ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Marché central de thiès : Les vendeurs de poissons voient leur chiffre d’affaire baisser

Le phénomène de la maladie mystérieuse des pêcheurs de Thiaroye…