cusems 780x475 - Ibrahima Koumbassa Secrétaire général  Cusems  à Thiès: " cette formule adaptée ne nous agrée pas"
Home A la une à Thiès Ibrahima Koumbassa Secrétaire général Cusems à Thiès: ” cette formule adaptée ne nous agrée pas”
A la une à Thiès - 22 juin 2020

Ibrahima Koumbassa Secrétaire général Cusems à Thiès: ” cette formule adaptée ne nous agrée pas”

Au sortir de la réunion du comité technique préparatoire de la reprise des cours le 22 juin prochain, Ibrahima Koumbassa secrétaire général Cusems membres du G7 à Thiès n’a pas caché son inquiétude.

Le syndicaliste, reste constant dans ces propos. Depuis l’annonce de la reprise dans le communiqué du conseil des ministres, il a toujours soutenu que le moment n’était pas favorable. «  Le moment n’est pas propice pour la réouverture des écoles » a-t-il déclaré.

 D’après lui une école est un ensemble, c’est du préscolaire au supérieur et non seulement les classes d’examens comme le prétendent certains ». Donc il est  pratiquement inconcevable pour l’enseignant de faire cette réouverture au moment où le supérieur est bloqué.

Quand au retour des Enseignants dans les salles de classes, le syndicaliste de préciser qu’ils vont respecter la décision de l’Etat d’autant plus qu’ils (les enseignants) ne sont pas détenteurs d’ouvertures où de fermetures des écoles. « Les enseignants seront au rendez malgré le fait que cette formule adaptée ne nous agrée pas » a t-il précisé.  « Nous avons proposé d’attendre jusqu’au mois de septembre pour reprendre les cours avec tout le monde, dans la sérénité et la sécurité. Les classes d’examens pourront faire leurs examens au mois de décembre de même que les classes intermédiaires pour leurs compositions. Et on démarre  une nouvelle année scolaire en janvier » a-t-il proposé

Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Touba : Idrissa Seck brise le silence et adresse un mot aux Sénégalais

Touba : Idrissa Seck brise le silence et adresse un mot aux Sénégalais Sourc…