Ibrahima Jacques Gaye de Thies - Ibrahima Jacques Gaye en agonie: 4 salles de classes impraticables
Home Thies actualites senegal Ibrahima Jacques Gaye en agonie: 4 salles de classes impraticables
Thies actualites senegal - 14 décembre 2020

Ibrahima Jacques Gaye en agonie: 4 salles de classes impraticables

Ibrahima Jacques Gaye en agonie: 4 salles de classes impraticables

L’école élémentaire Ibrahima Jacques Gaye se meurt aujourd’hui.

Parmi les plus anciennes de Thiès, autrefois école de référence, l’école élémentaire Ibrahima Jacques Gaye se meurt aujourd’hui.

Les propos du Président des parents d’élèves et du comité de gestion Moussa Sagna sont même inquiétants.

En effet, il nous parle « d’école, d’élèves et d’enseignants en danger. » Pour d’abord la vétusté des locaux qui ont amené le Préfet et la protection civile à fermer 4 salles depuis l’année dernière, mais aussi des effectifs pléthoriques pouvant aller jusqu’à 9O élèves par classe dans ce contexte de la pandémie de la Covid 19. « Les enfants sont par excellence porteurs sains et transmetteurs inconscients du virus » dira-t-il.

« Les problèmes les plus urgents sont la réfection et la sécurisation des salles de classes, et le rétablissement de l’eau  coupée pour une facture de 700 000 frs. »

Les difficultés et problèmes sont nombreux selon Moussa Sagna, mais les plus urgents sont « la réfection et la sécurisation des salles de classes, et le rétablissement de l’eau  coupée pour une facture de 700 000 frs. »

Obligés de regrouper les CI et CP à 100 élèves par classe, alors qu’ils étaient à 40 l’an passé pour raison de distanciation, M. Sagna qui reconnait les efforts de la directrice interpelle les autorités locales (le Préfet, le Maire, l’IA, l’IEF) et leurs supérieurs, à savoir le Ministre et le Président de la République.

En attendant Ecole Some se contente d’un abri provisoire offert par Papis Ndoye PCA du FONGIP.

En attendant , Ecole Some se contente d’un abri provisoire offert par Papis Ndoye PCA du FONGIP. C’est pour Moussa Sagna « un paradoxe en 2020 à Thiès,  3ème ou 4 capitale économique du Sénégal. »

Il fait aussi appel aux anciens élèves de l’école et aux parents pour des souscriptions, appuis et soutiens volontaires (les inscriptions étant interdites à l’élémentaire) en ces termes : « Nous sommes fatigués, l’école est à nous, à nous de la faire marcher, sans attendre les subventions de l’état ou de la mairie, dans tous les cas insuffisantes. »

Laisser un commentaire

Check Also

Omar Badiane, Candidat à la mairie de Thies Nord au chevet des sportifs

Omar Badiane, Candidat à la mairie de Thies Nord au chevet des sportifs …