Pape Malick Sy
Home Contribution Hommage à Serigne Pape Malick SY
Contribution - 3 août 2020

Hommage à Serigne Pape Malick SY

Petit Fils de l’Imam Cheikh Seydil Hadji Malick SY r.t.a, Fils Biologique du CalifSerigneBabacar SY r.t.a et Fils Spirituel du Pole de son époque Seyd Al HoutboulMaktoum Cheikh Ahmad Tijany SY, les témoignages ne pouvaient être que ce qu’ils ont été à propos de Serigne Pape Malick SY.

Pour ceux qui partagent purement l’idéal qui a été le sien, Serigne Pape Malick était spécial. Il nous était cher tant sa personne symbolisait ces trois amours qui nous animent : celui de Seydil Hadji Malick, celui de SerigneBabacar SY et celui de Seyd Cheikh. Tant qu’il était avec nous, ces trois étaient vivants pour nous et nous les voyions à travers sa personne.

Depuis maintenant quarante jours, il est parti reposer auprès de son guide, de son maitre. Il ne pouvait qu’en être ainsi : il a été le premier dans l’entourage du maitre de son vivant, il ne pouvait qu’être le premier à reposer auprès de lui. En ce qui concerne les affaires du maitre, il a été toujours été le premier.

Certains sympathisants du maitre disent du maitre qu’il avait dit que Serigne Abdou était son unique disciple et que tous doivent suivre Serigne Abdou et celui-ci le suivre lui.

Cela est certes vrai mais ce qu’ils oublient d’inclure dans leur analyse ce que le maitre a dit à propos de Serigne Pape Malick : « Pape Malickbéne talibé lafiammouymane (cf. gamou 2004) ». Entre celui dont on dit qu’il est notre disciple et celui dont on dit qu’il est notre maitre, lequel est le plus important ?

D’autres sympathisants / disciples du maitre disent à propos de Serigne Mansour qu’il est  le fils ainé du maitre. Cela est certes biologiquement vrai, mais ils oublient d’inclure dans leur argumentaire que le maitre dans l’organisation de sa haddra a dit ouvertement : « Pape Malickmoysamataw Mansour topp ci (cf. GnétiFanou Tivaouane 98 Champ de Course) ».

Enfin, un  dernier groupe de sympathisants / disciples du maitre disent qu’il a dit à propos de Serigne Moustapha que c’est son chef de guerre, que c’est notre patron à nous Moustarchidines. Ils oublient de souligner que le maitre a aussi dit : « Moustapha béne patron lafiammouy Pape Malick  (cf. gamou 2004). Il a aussi dit à Serigne Moustapha : « il faut que tu acceptes d’être moins chef de guerre et plus médiateur ».

Premier de son vivant, premier à reposer auprès de lui, voilà celui que fut Serigne Pape Malick pour son maitre et guide.

A jamais nous t’aimons Gorgui !

Engagement et Amour renouvelés !

Mouhamed DIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SENEGAL, ENTRE VIOLENCE ET OUTRANCE : QUAND LE NAVIRE CHAVIRE, TRIBORD ET BABORD… Par Damel Maïssa Fall

Une actualité très récente est venue nous rappeler que CERTAINS de no…