Ghana : un homme emprisonné injustement libéré après 33 ans de prison

International

Après 33 ans de prison, un homme au Ghana nommé Tetteh a été libéré après qu’un tueur l’ait faussement nommé ainsi qu’une autre personne comme ses complices dans une affaire de meurtre.  

Le tueur, Tengey, a accusé Tetteh d’être son complice alors que les gens le battaient (Tengey) pour le forcer à nommer son complice avant qu’il ne soit épargné. Tengey a également mentionné Gruma, un autre complice lorsque les coups n’ont pas cessé.  Tetteh et Gruma, cependant, ont insisté sur le fait qu’ils étaient innocents du crime. 

Tetteh et Gruma ont quand même été condamnés à mort avec Tengey après enquête policière. Gruma, cependant, est mort de choc après avoir passé trois mois en prison. Dans une interview avec Ibrahim Oppong Kwarteng de Crime Check TV GH à la prison à sécurité maximale d’Ankafo au Ghana il y a quatre ans, Tengey a avoué que ses complices ne savaient rien du meurtre. 

Le condamné a participé à l’entretien avec Tetteh qu’il a faussement accusé, affirmant qu’il avait délibérément nommé ce dernier et feu Gruma dans l’espoir qu’il serait épargné des coups alors qu’il suppliait Tetteh de lui pardonner. Suite aux aveux de Tengey, Tetteh a été libéré de prison après avoir passé 33 ans en prison. Tetteh a récemment participé à une interview avec Ibrahim Oppong Kwarteng pour raconter son histoire en larmes.

Msn

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *