588 vues

GANALE DE EL HADJ SAMBA NDIAYE ZEM ZEM: L’ARTISTE REND UN VIBRANT HOMMAGE A SIRE DIA

SAMBA NDIAYE

L’ARTISTE REND UN VIBRANT HOMMAGE A SIRE DIA

Les « Ganalé » des célébrités à Thiès se poursuivent, les uns sobres avec des relents politico-religieux, les autres plus ou moins évènementiels bien que dans la tradition islamique; celui de Samba Ndiaye se singularise, parce qu’il est resté comédien, et a transmis ses messages « artistiquement ».

Comprenant et acceptant l’adage selon lequel « on a beau chasser le naturel, il revient au galop » Samba Ndiaye a « mis en scène » son hadji, en en faisant un récit dont l’héroïne est sa fille qui faisait l’examen d’entrée en 6ème, pour conclure avec un « dénouement » heureux : la réussite de l’enfant qui symbolise celle de son pèlerinage (hadj gu nangu).

Avec à ses cotés celui qui se fait appeler « grand serigne » de Thiès, Cheikh Mbaye, ses amis comédiens, ses parents, sa famille et sa femme qui a  fait un témoignage émouvant au micro de Khadija « mon mari est un père de famille aimant, disponible et sensible à tous nos besoins», El hadji Samba Ndiaye est néanmoins  resté dans la coutume, avec les prières et chants religieux.C’est cependant avec beaucoup de sérieux et une grande reconnaissance qu’il a remercié El Mor Guèye qui a offert 100 000 frs àson enfant pour le récompenser , et rendu un hommage appuyé à son mentor Siré Dia qui lui a offert le billet du pèlerinage.

Pour dire quoi ? La reconnaissance d’El hadji Samba Ndiaye envers Siré Dia n’a rien de théâtral, elle est sincère et profonde !


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*