France : Macron annonce la généralisation des amendes forfaitaires pour les peines inférieures à un an de prison

International

Emmanuel Macron a annoncé lundi à Nice une généralisation des amendes forfaitaires délictuelles (AFD) pour les délits sanctionnés par des peines inférieures à un an de prison.

Lors d’un déplacement à Nice, le président a expliqué que cette généralisation de l’AFD, notamment pour lutter contre la consommation de stupéfiants, est « un élément de simplification » qui permettra « aux magistrats de se concentrer sur des affaires plus importantes ». Emmanuel Macron a également indiqué vouloir tripler l’amende pour harcèlement de rue, qui serait considéré comme un « délit », à 300 euros et entend doubler le nombre de policiers dans la circulation dans le cadre d’un futur volet de la loi sur la sécurité (Lopmi). Dans cette nouvelle loi – qui ne pourra être votée qu’après 2022 – le chef de l’Etat a expliqué vouloir « doubler le nombre de policiers à temps plein dans les transports en commun aux horaires où les agressions sont plus constatées. . Il a également annoncé que les enquêteurs dédiés aux violences conjugales avaient doublé en cinq ans, portant le nombre de à 4 000 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *