Football: la Jordanie soupçonne la gardienne de l’Iran d’être un homme

International

L’Association jordanienne de football a demandé à la Confédération asiatique de football (AFC) de mener une enquête pour vérifier le sexe d’une joueuse de l’équipe iranienne qui semblerait être un homme , ce que Téhéran a démenti après la rencontre des deux équipes. 

L’Iran a battu la Jordanie 4-2 sur penalty le 25 septembre, se qualifiant ainsi pour la première Coupe d’Asie féminine en 2022, grâce en partie à deux arrêts du gardien iranien Zohreh Koudaei. 

Le président de la Fédération jordanienne, le prince Ali bin Hussein, a publié dimanche une lettre du 5 novembre sur Twitter, « Demandant la vérification du sexe de Koudaei ». Selon la Fédération jordanienne, sceptique quant à »l’éligibilité de la  joueuse », l’Iran a un « historique passif de genre et de dopage ». L’entraîneur iranien Maryam Irandoust a qualifié ces allégations de « fausses excuses pour ne pas accepter l’échec » et s’est dit prête à « fournir tout document souhaité par l’AFC ». La Coupe d’Asie féminine doit se dérouler en Inde du 20 janvier au 6 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *