abeo - Fimla : tenaillées par la soif, les populations  menacent….
Home A la une à Thiès Fimla : tenaillées par la soif, les populations menacent….
A la une à Thiès - 12 juin 2020

Fimla : tenaillées par la soif, les populations menacent….

Dans les villages de Samba Dia, Ndangane, et Yayème, l’eau est à la fois chère et introuvable.

Vivant principalement de l’agriculture et de l’élevage, les populations de l’arrondissement de Fimla refusent d’être sevrées du liquide précieux.

Dans les villages de  Samba Dia, Ndangane, Yayème et d’autres localités environnantes, l’eau est à la fois chère et introuvable. Selon le docteur Samba Faye du mouvement LES CŒURS VERTS, « la situation vécue par l’arrondissement de Fimla depuis plus de 3 ans est insupportable et inacceptable pour les populations. »

En effet, « depuis la visite en mars 2019 du Directeur de l’exploitation de l’OFOR, un financement d’un montant  d’un Milliard deux cent millions a été promis  pour régler le problème. Il reste jusqu’à maintenant intact. »

Pour une distance de 20 mètres, il faut payer 75000 frs pour obtenir un raccordement à domicile. 

Ce que  le docteur Samba Faye  dénonce encore, ce sont les coûts excessifs pour accéder à l’eau : « pour une distance de 20 mètres, il faut débourser la somme de 75 000 frs pour obtenir un raccordement à domicile. »

Sarcastique, il posera la question suivante : « existe-t-il dans notre pays deux types de sénégalais ? L’un bien pris en charge et l’autre laissé à lui-même ? »

En attendant, les populations se cherchent des solutions à l’instar de celles de Ndangane qui ont cotisé pour acheter une citerne, et celles de Yayème qui ont creusé un puits.

Attention à un Cap Skiring bis !

Faisant allusion aux évènements récents qui se sont passés à Cap Skiring, le docteur Samba Faye  lancera cet avertissement aux autorités : « lorsque des populations atteignent les limites du supportable et se sentent négligées,  il faut s’attendre à tout. » Particulièrement  dans ce contexte du coronavirus où la salubrité est une exigence sanitaire,  qui impose la disponibilité de l’eau, leurs préoccupations  devraient être vite prises en compte par les autorités compétentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Thiès: Opération d’éradication des dépôts sauvages d’ordures avec le maire Talla Sylla, la zone militaire et des partenaires

Thiès: Opération d'éradication des dépôts sauvages d'ordures avec Talla Sylla …