237 vues

EXPLORATION : EMGS remporte un contrat de levées CSEM au large de la Mauritanie et du Sénégal



La société norvégienne de fourniture de données électromagnétiques, EMGS, vient d’obtenir un contrat de levées électromagnétiques (CSEM), au large des côtes du Sénégal et de la Mauritanie, pour le compte de BP qui y opère un projet gazier.

La valeur du contrat est de 6 millions de dollars et les activités devraient démarrer au premier trimestre de 2020. Les levées CSEM constituent la technique idéale pour confirmer les structures porteuses d’hydrocarbures et mieux orienter la façon de les exploiter. Les activités consistent à installer un puissant appareil électrique dipôle, environ 30 m au-dessus du fond marin. La source dipôle transmet un signal électromagnétique basse fréquence soigneusement conçu dans le sous-sol et qui sert à recueillir les données.

Si cela n’a a été précisé, il apparaît que le but visé par ces travaux est de mieux cartographier les réservoirs d’hydrocarbures de la zone Tortue / Ahmeyim.« EMGS est ravi de retourner en Afrique et de pouvoir travailler pour BP et ses partenaires sur leurs superficies importantes en Mauritanie et au Sénégal. Ce contrat prolonge notre carnet de commandes déjà bien rempli et nous met en bonne position pour obtenir du travail supplémentaire dans le bassin prolifique du MSGBC et en Afrique de l’Ouest », a commenté Bjørn Petter Lindhom, patron d’EMGS.

thiesinfo.com avec Agence Ecofin


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*