Fallou Kane - Excellence Falilou KANE, à l’empyrée de la diplomatie
Home Actualités à Thiès Excellence Falilou KANE, à l’empyrée de la diplomatie
Actualités à Thiès - 15 août 2021

Excellence Falilou KANE, à l’empyrée de la diplomatie

Quelques mois après notre accession à la souveraineté internationale,

Fallou Kane 1 - Excellence Falilou KANE, à l’empyrée de la diplomatie

un jeune gentleman, fait ses premiers pas dans la diplomatie.

C’est le futur ambassadeur Falilou KANE, frais émoulu  de

l’Université de Dakar, qui deviendra une voix leader qui a toujours

porté assez haut les intérêts du Sénégal.

Il  vient de nous quitter ce 30 Juillet.

Entré au ministère des Affaires Etrangères en août 1960, il a conduit  

avec maestria, pendant plus de 40 ans, des missions innombrables.

Falilou KANE est un diplomate de premier plan

Natif de Joal, où il a fait ses études primaires, Falilou KANE était destiné à être un fonctionnaire du monde. Il se réclamait aussi Diourbellois puisque son père, un vétéran de la première guerre, avait vécu au cœur du Baol. Ce tirailleur, originaire du Fouta, a appartenu à la section dirigée par l’homonyme du diplomate, Serigne Falilou FALL. Celui-ci, homonyme du diplomate et fils ainé de Mame Cheikh Ibra est tombé au front, en métropole, en 1918.      

Dès 1966, c’est Falilou KANE qui pilote la mission du Sénégal auprès des Nations Unis à New York, cumulativement à son poste de Ministre plénipotentiaire à Washington, auprès de l’Ambassadeur aux USA, un certain Ousmane Socé DIOP. En 1968, il revient sur le continent pour prendre les commandes de l’Organisation Commune Africaine et Malgache (OCAM) comme Secrétaire général. Il résidera à Yaoundé pendant 6 ans.

Un an avant les Jeux Olympiques de Montréal, Léopold Sédar Senghor décide d’ouvrir une Ambassade au Canada. C’est Falilou KANE qui y sera donc le premier Ambassadeur du Sénégal, en 1975, avec résidence à Ottawa.                                                                     

Fallou Kane2 - Excellence Falilou KANE, à l’empyrée de la diplomatie

En octobre 1979, il est l’Ambassadeur-Représentant permanent du Sénégal à l’ONU. C’est dans un contexte difficile, qu’il est élu Président du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien. Il succède à l’Ambassadeur Médoune FALL. Son investissement personnel, ses compétences et son expertise seront salués dans les capitales arabes mais aussi dans les chancelleries occidentales.                                                                                                       A la fin de l’an 1980, il se retrouve Ambassadeur en Tunisie. Après quelques mois, le voici rappelé à Dakar par le nouveau Président.     Entre temps, le département du commerce est devenu un ministère de plein exercice confié à Serigne Lamine DIOP. Le 02 janvier 1981, Abdou DIOUF porte son choix sur le diplomate pour diriger le ministère du commerce. En

1983, Falilou KANE, est élu Député, Vice-président de Assemblée nationale, avant de repartir l’année suivante comme Ambassadeur extraordinaire à Washington. C’est en 1988 que le plénipotentiaire dépose ses valises diplomatiques à Bruxelles, comme Ambassadeur au Benelux, aux Communautés Européennes et aux pays Afrique, Caraïbes et  Pacifique. Après, il servira comme Conseiller Spécial à la Présidence de 1996 à 2000; puis Conseiller à la Primature sous Moustapha NIASSE jusqu’en mars 2001.

Pur produit de l’Université de Dakar, Falilou KANE est l’archétype de ceux qui ont dilué leur personnalité dans le moule du devoir, pour que rayonne la jeune République du Sénégal. Dans les capitales subsahariennes, il avait l’écoute de Houphouet Boigny, d’Eyadéma, Diori, Omar BONGO, Ahidjo mais aussi de nombreux autres Chefs Etats dans le reste du monde. C’est pour cela qu’il est moins connu des générations actuelles. Sur tous les continents, selon la dynamique des forces du moment, il a instruit moult dossiers et défendu les intérêts de l’Afrique.                                                                                                                                Sous la férule de Maître Doudou THIAM, il appartient à cette poignée de hauts fonctionnaires qui a su cultiver la négation de leur égo pour mieux servir l’Etat, dans les assemblées et sur toutes les tribunes du monde.

Durant des décennies, Excellence Falilou KANE, a inscrit des centaines d’étudiants africains dans les instituts, haute-écoles et Universités des pays où il a servi le Sénégal. En plus de coacher et de couver son équipe consulaire, il a accueilli des chercheurs, des ingénieurs, et ouvert la porte à des cadres d’administration, des hommes d’affaires. D’ailleurs beaucoup l’ont toujours appelé «tonton Falilou». D’un naturel sobre, économe dans les mots, il revêtait son manteau bienveillant lorsqu’il s’agissait de donner avec circonspection, des conseils aux étudiants sénégalais qui débarquaient dans sa circonscription. Pour beaucoup, ce paternalisme rassurant et proactif aura été un gage de réussite. Nous en avons été de jeunes bénéficiaires et espérons pouvoir être digne d’honorer sa mémoire.

Grand sportif depuis l’Université, Falilou KANE pratiquait le football, le basket, le tennis et golf. Nombreux sont les immigrés qui ont partagé avec l’Ambassadeur les aires de jeux d’Ottawa à Bruxelles.

Nos condoléances émues vont à son épouse, notre tante Rabia, à ses enfants et à toute sa famille.  Puisse nos pieuses prières l’accompagner depuis Diourbel jusqu’au paradis.

Docteur Alioune DIOH

Laisser un commentaire

Check Also

La Commune de Koul au rythme d’un Forum de L’émergence

La Commune de Koul au rythme d’un Forum de L’émergence …