21192470 24327998 - ESCROQUERIE FONCIERE : Une promotrice foncière sous les verrous
Home Thies à la une ESCROQUERIE FONCIERE : Une promotrice foncière sous les verrous
Thies à la une - 26 avril 2020

ESCROQUERIE FONCIERE : Une promotrice foncière sous les verrous

Pour avoir vendu des terrains d’autrui, ce qui est qualifié de « délits d’escroquerie foncière », la promotrice foncière depuis 1985, Khady Balla Gaye, a été placée sous mandat de dépôt par le juge du septième cabinet depuis vendredi dernier. La présidente du réseau des femmes Lébous du Cap-Vert est connue pour ses déboires judiciaires.

Encore des déboires judiciaires sur le dos de la promotrice foncière. Khady Balla Gaye est sous les verrous depuis vendredi dernier. Elle est poursuivie pour une affaire d’escroquerie foncière portant sur près de 18 millions de francs. Elle aurait vendu des terrains dont il est apparu après vérification par certains acheteurs qu’ils ne lui appartenaient pas. Après une médiation pénale manquée auprès de la partie civile du nom de M. Camara, Khady Balla Gaye n’a pas pu échapper à la prison. Le juge du septième cabinet a suivi le réquisitoire du parquet qui avait demandé son placement sous mandat de dépôt. Cette dernière qui est réputée pour ses déboires judiciaires compte à son actif, deux condamnations au niveau du tribunal correctionnel de Dakar toujours pour des histoires foncières. Absent lors du face à face de sa cliente avec le juge d’instruction, Me El Hadj Diouf avait délégué un avocat membre de son cabinet, en l’occurrence Me Diabel Samb. En dépit des arguments avancés par ce dernier, le juge du septième cabinet a décidé de composter un billet en aller simple pour la bonne dame à destination de la maison d’arrêt et de correction pour femmes de Liberté 6. Condamnée à deux reprises pour escroquerie foncière au niveau du tribunal correctionnel de Dakar, elle n’a pas pu échapper à la prison pour cette fois ci.

En cette période de coronavirus, le parquet a souvent accédé aux demandes de liberté provisoire formulées par les robes noires au profit de leurs clients. A signaler aussi que les déferrements au niveau des commissariats de Police sont actuellement limités du fait du risque de propagation de la maladie Covid 19 dans les lieux de détention. Espérons que tout cela jouera en faveur de la dame Khady Balla Gaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le Maire de Thies Talla Sylla Désigné “Bayou Daara” par des Serignes Daaras

Le Maire de Thies Talla Sylla Désigné “Bayou Daara” par des Seri…