Actualités nationales - 2 mai 2020

Enseignement au Sénégal : La reprise des cours prévue pour le 2 juin 2020

Une idée qui ne fait pas l’unanimité

Les élèves en classe de CM2, de 3ème et Terminale, vont devoir reprendre les classes à la date du 2 Juin 2020. La Coalition Nationale Education pour Tous du Sénégal salue la démarche qui est pour elle « inclusive et graduelle ». Selon Soulèye Gorbal Sy, Président de la CNETS, « nous sommes en phase avec le Ministère de l’Education pour cette décision de rouvrir à partir du début juin ».

Un avis qui n’est pas cependant partagé par tous les acteurs de l’éducation. Pour l’un d’eux, Omar Seck  « le principe de l’équité n’est pas respecté » car « classe d’examen ou pas, les élèves ont tous les mêmes droits au soutien. »

Nous ne voulons pas d’une école à deux vitesses

 Selon le Secrétaire Général de la Force Nationale des Enseignants pour le Renouveau de l’Ecole, « Bien vrai qu’il y’a des examens pour certains, mais ils sont tous des enfants et ils ont le droit d’apprendre à l’école dans des conditions optimales ».

Avertissant ensuite, il dira que « les risques de propagation du virus sont potentiels, et l’Etat ne devrait pas songer à faire retourner les élèves à une date si proche. La maladie est loin d’être endiguée. Nous voulons avoir l’avis des experts, des techniciens, et les virologues, pour que les enfants qui seront dans l’obligation de retourner à l’école, soient bien protégés ».

Les préalables pour sauver l’année scolaire sénégalaise

Pour Souleye Gorbale Sy, il faut simplement respecter les préalables comme  « mettre l’accent sur la sécurité des élèves, des enseignants, une bonne utilisation des classes physiques pour respecter la distanciation sociale, éviter des attroupements pendant les récréations mais aussi désinfecter les classes en rapport avec le service d’hygiène ».

Omar Seck de la FNERE propose plutôt un réaménagement qu’il pense être la solution pour sauver l’école sénégalaise. « L’année académique 2020-2021 sera rapprochée. On va démarrer peut-être les enseignements obligatoirement avant le 1er Octobre. Et cela nous permettra en une première phase, de combler les insuffisances, avoir une année très intense sans aucune perturbation.»

La reprise des cours à la date 2 Juin pour les élèves en classe d’examen divise donc les acteurs de l’éducation. Quoi qu’il en soit, la bonne question serait, au moment où d’autres secteurs ont déjà été vaincus,  « est-ce que l’école Sénégalaise pourra tenir tête au Coronavirus ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

LE COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 03 JUIN 2020

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil de…