enquete speciale sur les traces 845x475 - Enquête Spéciale: Sur les traces du Meurtrier à Ngoudiane Thiangaye. Pourquoi Ibrahima Faye a tué sa mère?
Home A la une à Thiès Enquête Spéciale: Sur les traces du Meurtrier à Ngoudiane Thiangaye. Pourquoi Ibrahima Faye a tué sa mère?
A la une à Thiès - 20 juin 2020

Enquête Spéciale: Sur les traces du Meurtrier à Ngoudiane Thiangaye. Pourquoi Ibrahima Faye a tué sa mère?

Enquête Spéciale: Sur les traces du Meurtrier à Ngoudiane Thiagaye. Pourquoi Ibrahima Faye a tué sa mère

A Niakh, localité de la commune de Ngoudiane, un matricide hors du commun fait encore jaser. Personne dans cette  paisible bourgade ne comprend le geste insensé de l’adolescent Ibrahima Faye,  ni même , son  frère- aîné, actuel maître  de la concession. Proches et voisins, s’en tiennent à la version de la famille : l’expression de la volonté divine…

Ce dernier,  encore sous le choc, par des bribes de confessions, revient sur les circonstance du drame : « Ce jour –là, les faits se sont passés à mon insu. Je suis arrivé au moment où la gendarmerie faisait l’enquête préliminaire ». Notre interlocuteur, la trentaine invoque la fatalité : «  Ce qui est arrivé relève de la volonté divine et que nul ne peu échapper à son destin ». Cependant, il s’est dit très surpris et dépassé, par la tournure funeste des choses. Personne ne pouvait donc prévoir une telle tragédie.

Le mobile du crime, incertain…

Le présumé meurtrier n’avait affiché aucun changement comportemental ; « il n’éprouvait aucune rancœur ou de la colère envers un membre de fa famille ». Toutefois, la défunte souffrait de maladie mentale, elle était possédée par des esprits malins et  proférait des injures, difficilement supportables. « D’ailleurs, un jour, leur grand-frère cadet, excédé par tant d’insanités, a voulu se donner volontairement  la mort en se cognant contre un mur ».Confie l’homme. Ibrahima Faye était-il  désespéré ou  à bout de forces dans la prise en charge de la vieille dame pour expliquer son geste ?Que non ! Martèle le grand frère.  «  Même si Ibrahima  n’entretenait  aucune relation heurtée avec sa mère, il n’avait jamais contribué à sa prise en charge médicale. Même s’il avait  déclaré partout, qu’  « il avait même vendu son lit  et même de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Ndiassane : La Gamou sera célébré

Apres Touba et Medina Baye, Ndiassane aussi va célébrer la naissance du prop…