476 vues

En direct: Thies info en Entretien avec le lutteur Gouy Gui

gouy gui

Thies info en Entretien avec Gouy Gui

Thiesinfo s’est rendu à Dakar, dans le département de Guédiawaye où, il s’est entretenu avec Gouye gui, lutteur d la localité, natif Thienaba. L’homme est revenu sur ses relations particulières avec  la cité religieuse.

 Sous les feux roulants des questions, Gouye Gui  est largement revenu sur un pan de son enfance. Le temps des débuts prometteurs dans le football, où, il  ramassait  dans les sous-bois, des noix d’anacardier, des fagots de bois.Outre ses mésaventures  dans la lutte, il a exhumé ses souvenirs  dans le transport en commun à Pikine, où, il fit ses humanités…

Que reste-t-il encore du « simpi » ?

Le célèbre lutteur de la région de Thiès s’était singularisé  dans la lutte avec frappe par des préparations mystiques  avant d’affronter ses adversaires.  Doté d’une force herculéenne, il   faisait une prise de «  nguimb » de son adversaire avant de lui faire un «  simpi ». Une technique  imparable, consistant à soulever  son  vis-à-vis, avant de le projeter à terre.   Auparavant, il faisait des déplacements, psalmodiait des incantations, des « diatt » avec forces gestes, une recette mystique  qui fut payante ; elle fut   concoctée par feu  imam Alpha Dièye. Mais depuis quelques années,  le roi du « simpi »ne fait plus cette  prise atypique,  préférant  utiliser d’autres techniques moins attendues dans l’arène.

Modou Lô, Eumeu, Gris ciblés, Reug Reug  out …

Tombeur de champions avérés comme le teigneux   Ama Baldé, Ness, Amanekh, Zoss, Bazooka pour ne citer que ceux-là. De ce point de vue,  Gouye gui   pense qu’aucun lutteur n’est  imposant  pour lui, quand, il s’agit d’affronter  Modou Lô, le nouveau roi de l’arène ou Eumeu Sène. Il  estime « qu’il sont tous dans la même cour  (des grands) ». S’agissant d’affronter l’indomptable Reug Reug  champion  de la lutte simple, Gouye gui,  se fait réticent. Le natif deThienaba, vu son palmarès et son statut dans l’arène  tout en reconnaissant  le mérite de ce lutteur dit « ne plus « accorder de chance » à la jeune génération  .Cependant, il rêve d’affronter et d’accrocher à son tableau de chasse des lutteurs comme  Modou Lô , Eumeu  Sène  ou Gris Bordeaux, le «  frappeur ». Évitant de citer Balla Gaye 2, il a préféré  magnifier leurs bonnes relations en tant que son aîné et  d’être  tous deux « fils » de Guédiawaye… (vidéo)


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*