434 vues

En direct: « Amar Mafatim Mbaye a été assassiné » martèle le père de la victime

Le père de Mafatim Mbaye et famille a tenu un point de presse pour informer l’opinion après avoir reçu les résultats de l’autopsie de son fils. A la suite de quoi, la police des parcelles assainies lui avait recommandé de ne rien dire sur ces éléments.

 «  Il n’y a pas eu d’accident, Mafatim a été assassiné ! » : Le père de Mafatim Mbaye balaie d’un revers de la main, la thèse de l’accident  consécutif « à l’embardée  de sa moto, qui lui serait  fatale. » Faux, rétorque la famille qui  déclare, « n’avoir constaté aucune égratignure sur le corps du défunt ni de préjudice  matériel  sur la moto.  Il n’y a pas eu d’accident, il a été assassiné ! » Soutient-il avec force, après avoir  récusé la déclaration du commissaire Keïta, selon laquelle, un policier n’avait pas fait cela (la mort d’Amar). Ce qui  souleva la colère du malheureux père.

La police des Parcelles, juge et partie…Ce qui  a paru bizarre pour la famille, c’est qu’au moment où elle se gardait de donner des détails sur l’affaire qu’elle s’est rendu compte  que la presse avait tous les détails de l’autopsie. Le père de Mafatim avait souhaité que l’affaire devait être  traitée par une autorité judiciaire autre que  la police des P. A,  qui ne pouvait être en  même temps, juge et partie ..Flairant que la police menaçait leurs intérêts en cherchant à, protéger ses hommes et à menacer les éventuels témoins, la famille Mbaye a finalement porté plainte  au niveau du procureur. L’instruction est actuellement  entre les mains du juge du 1er cabinet en charge du dossier.En conséquence, le vieux Mbaye, interpelle vivement le ministre de l’intérieur à extirper la gangrène qui est à la police, de penser à la formation et au suivi de ses hommes. «  Nous avons remis notre dossier à la justice et nous attendons, ce que l’enquête va déterminer » conclut – il  (vidéo)

En direct: La Conférence de presse Famille Amar Mafatim Mbaye


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*