315 vues

Emission: Serigne Bi à la découverte de Serigne Babacar Mbaye, marabout Guérisseur



Guérisseur

Dans le cadre de l’émission ak Serigne Bi, notre présentateur Goumalou  recevait  le marabout-guérisseur  Babacar Mbaye. Ce natif de Thiès, a fait ses humanités au sous-quartier  «  Nietty Kàdd », dans des écoles franco-islamiques et daaras en premier lieu , celui  de Cheikh Saliou Touré, imam Ratib de la grande mosquée Mouride de Randoulène. Il est aussi, le représentant du Khalife général  des mourides. Au près de son maître où, il fit la «  Tarbiya », Serigne  apprit le madialis, une science parmi les plus mystiques, A  Touba,  Serigne Djily Bousso l’initia au soufisme et par d’autres docteurs dans les sciences islamiques et  occultes, de retour au bercail. d’éminents hommes de Dieu, pour ne citer qu’Ibrahima Bâ et  feu Serigne  Makhtar Guèye, premier imam  de la grande mosquée mouride  de Randoulène, et de son vivant,  représentant du khalife général des mourides aux premières heures de l’indépendance. Il lui apprit la charia, le tassawouf, le lassraar, sciences des chiffres et nombres, parmi les plus mystiques.

Guérir par le Coran et les plantes…

Assoiffé de savoir, il se rendit en Arabie, à Djeddah, à 70 kilomètres de la Mecque, au près d’un grand érudit Cheikh Bousso Aly Lô Aram. L’illustre marabout   lui apprit les sciences occultes  par la guérison et la formulation  des incantations divines. Mais c’est véritablement  à l a Mecque qu’il s’est senti  au summum de ses connaissances pour la science islamique  du «  baatin », (le caché).  Serigne Babacar Mbaye lance un appel à tous ceux qui souffrent dans leur esprit et leur chair, dans la maladie comme dans le besoin.  En un mot, le  guérisseur, par la volonté divine dit  guéri par les plantes et le Coran, r tous les maux, physiques ou moraux : la faiblesse sexuelles, les maladies  sexuelles chroniques comme la syphilis, le diabète etc.… En conclusion,  le tradi-praticien garantit  la réussite de son traitement, au respect strict de ses prescriptions…( vidéo)


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*