Madeleine Ngom
Home A la une à Thiès Elle perd la vie en accouchant
A la une à Thiès - 6 janvier 2020

Elle perd la vie en accouchant

Un accouchement fatidique

Il n’y a même pas une semaine, le 3 janvier dernier,  Thiès Info a relaté avec espoir la note du ministre Abdoulaye Diouf Sarr portant sur la prise en charge des malades aux urgences.

Ce 05 janvier 2020, Madeleine Ngom de Sanghé est morte au cours de son évacuation à l’hôpital régional de Thiès.

Originaire  du village de Baback, elle a accouché de jumeaux (un garçon et une fille) chez les sœurs catholiques, où semble t-il cela s’est pourtant bien passé.

Que s’est-il passé ? Où est-ce que le bât blesse ?

Des problèmes d’ambulance, de la voiture des sœurs et d’une autre qui tombent toutes les deux en panne ? Surtout impossibilité d’arrêter les saignements malgré tous les efforts de la sage-femme.
On aura beau donner des directives, s’il n’y a pas de moyens matériels et logistiques, même pas une ambulance, la note ministérielle sera inapplicable.

Et c’est encore plus compliqué lorsque les 10 000 frs à débourser pour profiter de l’ambulance sont difficiles à trouver, et davantage lorsque le mari est un handicapé moteur, comme c’est le cas avec la défunte Madeleine Ngom.

Pour les parents résignés, « c’est la volonté divine contre laquelle on ne peut rien.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Augustin Tine: “Le Président Macky Sall a fait plus et mieux que tous ses prédécesseurs”

En visite protocolaire  chez les chefs religieux de Thiès à l&rsqu…