1 271 vues

El Capo en service à Thies: Ce n’est même plus envisageable !

S’il est vrai que pour pénétrer certains milieux de malfrats, il faut leur ressembler, s’il est vrai que le dénommé El Capo avait des « rastas » postiches et « faisait le méchant » à des fins d’utilité public, qui sait?… il est aussi  vrai qu’il l’est devenu réellement aux yeux des populations et surtout des jakartaman de la capitale du rail.

Même si El Capo n’était coupable de rien et même ce qui est arrivé serait « un accident de travail »,  il n’en demeure pas moins qu’il ne lui est plus d’exercer à Thiès comme avant.

Parce que d’abord son visage a fait le tour des réseaux sociaux et il ne passera plus incognito,  mais ensuite et surtout, la plupart des gens, « du milieu » et des « populations ordinaires », nourrissent maintenant à son égard une haine profonde, qui pourrait aussi aboutir à un résultat regrettable (agression, invectives, vindicte populaire,  manque de respect, manque de confiance etc.….). D’ailleurs, Cela se vérifie sur les interviews et les déclarations des conducteurs de Jakarta, qui sans aucune hésitation, à visage découvert, ont traité le policier de tous les noms d’oiseau. Que se passerait-il, s’ils devaient ensuite le rencontrer sur la route?

Il se pose là désormais, un problème de confiance ou de méfiance entre lui et le peuple au nom duquel il exerce.

Surtout que, El Capo lui même , reconnait dans une déclaration audio, publiée sur Whatsapp et relayée par les sites web du pays, qu’on lui aurait dit que  » Thies était une ville trop dangereuse ». Oui, une ville beaucoup trop dangereuse pour ceux qui n’ont pas compris que les Thiessois n’accepteront jamais d’être traités d’une certaine manière.

Ce qui est clair, c’est que la décision que l’autorité judiciaire prendra jouera de beaucoup sur sa propre crédibilité, et il faudra surtout éviter que les gens aient le sentiment d’une justice à deux vitesses, implacable pour les « gens ordinaires »,  et très souple pour les hommes de loi.

Si rien n’est fait contre El Capo pour « être raisonnable », c’est justement cela qui pourrait être « déraisonnable.»

Notre rôle de media étant d’informer sur comment bat le pouls du peuple,  nous faisons confiance en notre justice et voulons  juste contribuer à la préservation de ce sentiment. A bon entendeur, Salut!


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*