Donald Trump réagit après le raid du FBI

International

L’ancien président américain Donald Trump a affirmé que ses passeports avaient été « volés » lors de la descente du FBI à son domicile de Mar-a-Lago, en Floride, la semaine dernière, et a prévenu que des choses terribles se produiraient aux États-Unis si la « température ne baisse pas. »

Il a qualifié la descente du FBI d’« agression contre un adversaire politique. » « Lors de la descente du FBI à Mar-a-Lago, ils ont volé mes trois passeports (dont un périmé), ainsi que tout le reste. C’est une agression contre un adversaire politique à un niveau jamais vu dans notre pays. Tiers monde », a-t-il écrit sur son compte Truth social. M. Trump a un passeport bleu délivré aux citoyens américains et un passeport rouge « diplomatique » délivré pour les voyages officiels du gouvernement.

Le procureur général des États-Unis, Merrick Garland, a déclaré qu’il avait « personnellement approuvé » cette descente, qui s’inscrit dans le cadre d’une enquête fédérale sur les documents que M. Trump a emportés avec lui après avoir quitté la Maison-Blanche. Selon la loi fédérale, tout document présidentiel est la propriété du gouvernement fédéral. Lors du raid effectué au domicile de M. Trump en Floride le lundi 8 août, les agents du FBI ont emporté 11 séries de documents classifiés, des photographies et d’autres dossiers portant la mention « top secret »

Msn

Tagged

Laisser un commentaire