Derrière Pape Siré DIA Mamadou Amadou Ndiaye le fils de Ndiaye Khaliss s’engage en Politique à Thiès

A la une à Thiès Emissions

Derrière Pape Siré DIA Mamadou Amadou Ndiaye le fils de Ndiaye Khaliss s’engage en Politique à Thiès

Mamadou Amadou Ndiaye a été l’invité de l’émission « Politique à Thiès » de Thies info
A l’orée des élections locales, le jeune politicien, par ailleurs  fils aîné de feu Ndiaye Khaliss qui ne s’était pas encore enrôlé en politique , vient de franchir le Rubicon, derrière Pape Siré Dia actuel Pca de la Lonase.  » Malgré les nombreuses sollicitations de beaucoup de responsables politiques  m’invitant à enjoindre leurs camps, sans succès » déclare fièrement le jeune homme. ». C’est après  un constat  de l’inertie de la politique à Thiès, du fait qu’une ville aussi importante ne puisse compter qu’un seul ministre dans l’attelage gouvernementale . D’ailleurs ce dernier est inactif  comme la plupart des militants de la coalition  Benno Bokk Yaakar , à l’ exception de Pape Siré Dia . les populations ne les  sentent pas, sur le terrain.  Face à l’inertie , Mamadou Ndiaye ironise :  » C’est comme si la coalition n’existait plus à Thiès , qui est une ville très politique. Je soutiens Pape Siré avec qui j’ai eu une grande convergence de vue . »

 »  Siré Dia , c’est l’homme qu’il faut , pour Thiès ! « 

 » Depuis l’époque du président Léopold Sédar Senghor, Pape Siré Dia n’a pas fait autant de réalisations.Il a été seul responsable politique s’étant illustré efficacement  pour une résorption notable du chômage et du sous -emploi dans la ville,  avec plus de 2500 jeunes embauchés ». Par ailleurs, il prend la défense de son nouveau mentor et plaide en sa faveur un nouveau  poste, plus méritant.  » Actuellement , c’est le seul responsable qui mérite d’être soutenu , politiquement à Thiès.  » En dernière analyse,le coordonnateur du cercle des républicains affirme que c’est l’homme qu’il faut à Thiès, parce qu’étant capable de renverser la tendance de la suprématie électorale du REWMI d’Idrissa Seck  sur la coalition BBY …   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *