84060C59 C2CF 4EFE 93C0 47713A5E56E7 - Démission de la commission ad hoc de cheikh Bamba Diéye et Moustapha Guirassy: Abdou MBOW minimise y'a rien de nouveau sous le soleil...
Home Actualités nationales Démission de la commission ad hoc de cheikh Bamba Diéye et Moustapha Guirassy: Abdou MBOW minimise y’a rien de nouveau sous le soleil…
Actualités nationales - 22 février 2021

Démission de la commission ad hoc de cheikh Bamba Diéye et Moustapha Guirassy: Abdou MBOW minimise y’a rien de nouveau sous le soleil…

“Je voudrai porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale pour que nul n’en ignore, que la démission de nos collègues au niveau de la commission ad hoc, n’entrave en rien la poursuite du travail déjà entamé.” 

C’est donc clair, selon Abdou MBOW, 1er vice-président de l’assemblée nationale la démission de ses collégues cheikh Bamba Diéye et Moustapha Guirassy de la commission ad hoc qui doit statuer sur le cas de ousmane SONKO accusé de viol ne change en rien la suite de la procédure. 

Ces derniers qui ont claqués la porte, soutiennent qu’ils ne peuvent pas “accepter d’être complices d’une mise á mort d’un député légalement et légitimement élu”.

Pis ils dénoncent  l’existence d’une violation du règlement intérieur par rapport à la procédure en cours au niveau de la commission ad hoc notamment le refus á la commission de jouer le role de juge d’intrustruction du parlement; ce qu’ils ne peuvent pas cautionner d’où leur démission hier.

Pour Abdou Mbow, ses collégues sont dans la manipulation et  n’avancent pas d’arguments fondés; ce dernier affirme que: “ce régime protecteur dérogatoire du droit commun n’a pas pour objet d’assurer une impunité au député ou faire entrave à l’exercice du pouvoir judiciaire”

Le parlementaire de poursuivre, “Par ailleurs, lever l’immunité d’un collègue, ne remet nullement en cause la présomption d’innocence qui prévaut au profit du collègue incriminé.” Une maniére de dire à ses collègues de laisser la commission faire son travail. 

La commission ad hoc doit se réunir ce Lundi mais ce sera sans ousmane SONKO, car rappellons le, il n’a pas accepté de recevoir la lettre de convocation de la commission ad hoc qui doit statuer sur la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane SONKO.

Laisser un commentaire

Check Also

LE COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 09 JUIN 2021

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présid&eac…