Décès de l’artiste chanteur Balla Sidibé. Un grand « baobab » s’effondre

A la une à Thiès

Connu avec son orchestre le Baobab de Dakar, il lui est resté fidèle pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à la fin de sa vie.

En effet, selon le manager du groupe Badou Bèye « il a répété avec l’orchestre hier jusqu’à 14 heures. Il est rentré chez lui  et ne s’est pas réveillé. » Son décès a été constaté ce matin.

Aux côtés de feu Laye Mboup, Thione Seck, Barthélemy Atisso etc, il a  fait les grands jours et du Baobab, et de la musique sénégalaise des années 70.

En effet, avec son tube on « verra çà », chanté aussi par le célèbre koriste Lalo Kéba Dramé, ils ont fortement contribué  à l’intégration culturelle  de la région de Casamance dont il est originaire, au reste du Sénégal.

Par la fortification et l’édification d’une musique sénégalaise faite de tous les rythmes, issue de toutes les ethnies.

Salut l’artiste, Thiès info reviendra sur cette lourde perte avec de plus amples informations, et présente ses sincères condoléances à ses familles biologique et artistique.

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *