812 vues

DBF THIES: Le collectif des délégués de personnel des cheminots demande des comptes à Kibily Touré



DBF THIES

Le collectif des délégués de personnel des cheminots demande des comptes à l’administrateur de Dakar Bamako ferroviaire Kibily Touré.

DBF THIES: Le point de Presse des cheminots

Le collectif des délégués syndicaux et celui  du personnel  des cheminots de Dakar Bamako Ferroviaire  ( DBF), sont dans le branle – bas de combat  avec  Kibily Touré, l’administrateur  de la  société. Pour eux, la réclamation ne se limitant plus au paiement  des salaires déjà  effectué, les travailleurs poursuivent leur mouvement d’humeur et maintenir la pression sur l’administration. Le front social s’est réchauffé après que l’administrateur ait déclaré sur les ondes  d’une radio de la place que «  qu’un  manque à gagner journalier  qui se chiffrerait  à des milliers de millions, ont été selon lui, consécutifs  par l’arrêt de travail des travailleurs. Une affirmation qui a incité les travailleurs à se poser des interrogations sur « les véritables rentrées d’argent de la société qui, mensuellement , peine à payer les salaires ».

Quid des rentrées d’argent de la DBF…

Dès lors, le collectif exige des explications à Mr Kabily. Comment une société qui perd autant d’argent n’arrive pas à payer la masse salariale de son personnel, qui n’est qu’une goutte d’eau dans la mer ?  S’interrogent le front unifié. Il exige la clarté sur les véritables rentrées d’argent engrangées par Dbf.  Par ailleurs, les travailleurs rappellent à l’administration, les dispositions du code du travail, relatifs au quantum horaire   des délégués, à la fixation des lieux et date de réunions syndicales. Les griefs des travailleurs contre l’employeur visent aussi à lever le voile sur le « reliquat de la masse salariale et du recouvrement du foncier ». Enfin, Les responsables syndicaux déclarant qu’ils ne  considèrent  pas, l’administrateur comme un « adversaire » mais, invite cependant  ce dernier, « à ne pas prendre partie, ni à s’immiscer  dans les tendances syndicales » (vidéo) 


1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*