Fronde à la croix rouge: Le Président du comité régional de Thies s’explique

Thies actualites senegal

Fronde à la croix rouge: Le Président du comité régional de Thies s’explique

Au vu de ce qui s’est passé, le président Alassane NDIAYE il dit qu’il lui est impossible de continuer le compagnonnage avec l’actuel secrétaire général  et ses  alliés,  que l’argument de l’atelier n’était qu’un prétexte pour écarter toute personne devant exercer son droit de regard sur ce qui se fait à la Croix rouge…

Suite à de graves accusations de mauvaise gestion qu’il considère comme dénuées de tout fondement qu’ Alassane NDIAYE 2e Vice- Président du Comité National  de  la Croix Rouge Sénégalaise,  du Comité Départemental et Régional de Thiès a livré sa part de vérité à la presse.

C’était lors d’un atelier d’imprégnation des dirigeants, relatif aux droits des femmes. Selon les termes de références reçus, il avait exigé une liste de 15 personnes et des membres avaient fait croire à certains volontaires ont fait croire à d’autres « qu’ils allaient être remplacés par des femmes plus intellectuelles. » Ce qui était inexact, à en croire, le président régional. Au cours de la réunion du bureau, il dit « avoir relevé des comportements inélégants et  essuyé des propos injurieux.  A Ceux qui l’accusent à tort, d’avoir détourné l’argent destiné aux secouristes « ignorent ou veulent plonger les populations dans l’ignorance. » Martèle le Président régional qui explique «  la procédure de décaissement pour les bénéficiaires, qui émargent avant de recevoir  leur dû. »

 En revanche, le président NDIAYE est catégorique et affirme avec force : que l’argument de l’atelier n’était qu’un prétexte pour écarter toute personne devant exercer son droit de regard sur ce qui se fait à la Croix –rouge. « Au vu de ce qui s’est passé, il m’est impossible de continuer mon compagnonnage avec l’actuel secrétaire général  et ses  alliés » A t-’il rétorqué

14 thoughts on “Fronde à la croix rouge: Le Président du comité régional de Thies s’explique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *