Home A la une à Thiès COVID-19 / TRAGIQUE DEFAILLANCE DES LEADERS THIESSOIS. Et Si Habib Niang Avait Raison…
A la une à Thiès - 19 mai 2020

COVID-19 / TRAGIQUE DEFAILLANCE DES LEADERS THIESSOIS. Et Si Habib Niang Avait Raison…

L’attitude «égoïste» de certains politiciens Thiessois fuyant le terrain à cause du COVID-19, donc tournant complètement le dos à la population en ces périodes difficiles de crise sanitaire, au point de mettre hors de ses gonds le Président du Mouvement national «And Suxxali Sénégal», Mouhamed El Habib Niang, qui, à juste titre, n’a pas raté l’occasion de dénoncer une «certaine disparition mystérieuse», pour tancer vertement cette catégorie de «politiciens cachetiers», en dit ainsi long sur l’écœurement des citoyens de la Ville aux-deux-gares, qui ruminent leur «grande colère».

Pourquoi ont-ils préféré fuir ? On se rappelle, lors d’une récente cérémonie de distribue de plusieurs dizaines de tonnes de vivres (riz, sucre, huile), de plusieurs centaines de cartons de produits d’hygiène, de 15.000 masques, entre autres, offerts par le Chef du Bureau Cadastre de Guédiawaye aux Thiessois, les bénéficiaires avaient précisément insisté sur le fait que : «Il est temps pour que les Thiessois fassent la différence entre les leaders qui ne profitent que d’une situation donnée pour se faufiler dans la chose politique et ceux qui se singularisent aux cotés des populations par leurs actes positifs à chaque fois que de besoin.

Dans cette lutte contre le coronavirus, nous reprochons à beaucoup de nos dirigeants, qui sont ministres, députés, directeurs nationaux et Pca de société, hommes d’affaires proches du pouvoir, le fait d’avoir choisi de délaisser à tort les citoyens, ce au moment où la situation de la plupart des ménages Thiessois est telle que beaucoup de familles qui vivent au jour le jour et arrivent difficilement à joindre les deux bouts ont de la peine à assurer la dépense quotidienne. On ne les sent pas sur le terrain du social à Thiès.

Ces hauts cadres du camp présidentiel, qui ne semblent s’occuper que de leur aisance et celle de leurs familles, se distinguent dans de graves manquements, au point de faire désirer sur le ‘’terrain du social’’ ». Selon l’imam Dame Sakho, parlant à l’occasion au nom de l’association des chefs religieux de Thiès, « le candidat à la Mairie de Thiès-Nord pour les prochaines élections locales, Mouhamed El Habib Niang, est l’un des rares responsables politiques Thiessois à avoir pensé aux gens pendant qu’ils ont soif d’assistance ».

Il remarque que « le jeune technocrate dont le seul souci est faire face à l’impact économique de la méchante pandémie du coronavirus sur les couches vulnérables de Thiès, à travers une ‘’philosophie socio-économique’’ qui ne revêt aucun caractère politique ou religieux et va à tout le monde, ce pour accompagner le Chef de l’Etat dans la politique de résilience destinée à endiguer le fléau et prendre en charge ses effets, surtout économiques », est un « leader sociable qui incarne un leadership fort à Thiès, se singularise par de ‘’bonnes actions’’ au profit de tous les quartiers de Thiès, ce qui a fini d’en faire un vrai leader répondant aux critères définis par les électeurs ».

Que « il n’a jamais été question pour ce leader de faire de la politique par procuration. 12/12 mois et quelques soient les circonstances, il descend sur le terrain partager les joies et les souffrances de sa base affective. Un homme très utile pour sa cité, sensible aux préoccupations de ses concitoyennes et concitoyens, qui a suffisamment donné la preuve de son amour pour sa ville ».

On se rappelle qu’à la présidentielle du 24 février 2019, que nombre d’observateurs de la scène politique avaient souligné le fait qu’« à Thiès, la victoire, dans le département, du candidat de la coalition ‘’Idy 2019’’, Idrissa Seck, a été favorisée par l’hypocrisie de beaucoup de lieutenants du candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar, le Président Macky Sall ».

Ils poursuivaient : « À Thiès le Président Macky Sall n’a pas un problème de bilan puisqu’il a fait plus que l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, dans le département, non plus il ne se pose pas au niveau de la ville un souci de ressources financières ou logistiques parce qu’il en a assez donné. Mais le germe de son échec réside dans l’absence de ressources humaines compétentes ».

Aussi nombre de responsables à la base dans la coalition Benno Bokk Yaakaar avaient fait remarquer : « la raison fondamentale demeure l’incompétence, l’hypocrisie des leaders locaux, qui ne sont rien d’autres que des comédiens politiques ». Et pour preuve, d’indiquer : « ces groupuscules de moyens que rien ne s’occupent que de leur aisance et celle de leurs courtisans ».

Tous ces responsables politiques Thiessois, bénéficiant de gros marchés, semblent fermer l’œil sur les efforts énormes consentis à Thiès par le Président Macky Sall. Lequel, au-delà de son bilan élogieux autour des infrastructures autoroutières, hydrauliques, socio-économiques, entre autres, a injecté près d’un milliard de FCFA pour les financements de la Der dans le département de Thies ».

Dès lors, on peut penser que « le Président Macky Sall est trompé à Thiès par des gens qui ne sont pas dans la vraie politique, mais plutôt dans la ruse, le clientélisme mal placé, ce à travers une démarche qui a fini de transformer la capitale du rail en un ‘’gagne-pain’’ pour nombre de politiciens professionnels ». Des responsables qui occupent des postes de responsabilités au niveau de l’Etat et du parti, mais qui, malheureusement, « ne mouillent pas assez le maillot », « ne se font pas sentir sur le terrain ». Des pratiques à bannir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Inauguration de Hall aux Poissons par le Maire Pape Diop aux Marchés Moussanté et Kheulga

thies Inauguration de Hall aux Poissons par le Maire Pape …