Covid-19 Thiès : Les autorités de Tivaouane accentuent les mesures
Home Thies à la une Covid-19 Thiès : Les autorités de Tivaouane accentuent les mesures
Thies à la une - 27 avril 2020

Covid-19 Thiès : Les autorités de Tivaouane accentuent les mesures

Fermeture de tous les marchés

Après le premier cas de Covid-19, Tivaouane enregistre un nouveau cas communautaire. Les autorités municipales ont pris la décision de fermer tous les marchés. Notamment celui de la friperie, lieu de passage du premier patient testé positif. Cependant, les « Serigne Daaras » sont appelés à retenir les talibés qui sont encore dans les rues de la cité religieuse.

En effet, la cité prend les grandes mesures pour freiner le Coronavirus, avec la fermeture des lieux de commerce, tour à tour, samedi, dimanche, lundi et mardi. « La surveillance des entrées et sorties de Tivaouane au niveau du secteur des transports sera beaucoup plus accentué » selon le Préfet El hadj Makane Mbengue.

Toutefois, d’après le Préfet, « il a été décidé de procéder à la fermeture du marché dénommé « marché bu Tass ». Là ou il y’a le centre commercial, durant ce week-end, le samedi et dimanche. Afin de procéder au nettoiement, bien également, à sa désinfection. Le « marché de « Keur mata » sera aussi fermé le lundi et mardi pour les mêmes objectifs, fermer les marchés de friperie.

Et je dois dire que, continue-t-il, « c’est là qu’il a été signalé que le passage de la personne qui a été testé positif. En effet, ce dispositif est déjà mis en place, nous sommes en train de recenser et de suivre, mais aussi de faire des prélèvements pour les cas contacts. L’autre mesure qui a été prise, est le renforcement des mesures concernant le transport sur les axes menant vers Tivaouane et Thiès ».

La situation des talibés

Le Préfet du département de Tivaouane n’a pas manqué d’aborder la situation des talibés qui sont encore dans les rues malgré le couvre-feu. Une occasion d’appeler les « Serignes Daaras » soit à les garder, soit à les libérer. Dans tous les deux cas avec l’accompagnement de l’Etat. « Pour les maîtres coraniques qui accepteront faire retourner les enfants en famille, l’Etat les accompagnera. Maintenant, pour les autres qui choisiront de garder les talibés, seront tenus de les confiner. A partir de maintenant, le contrôle à ce niveau sera beaucoup plus accentué » finira-t-il d’expliquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le Maire de Thies Talla Sylla Désigné “Bayou Daara” par des Serignes Daaras

Le Maire de Thies Talla Sylla Désigné “Bayou Daara” par des Seri…