covid 19 licenciement de 22 empl 845x475 - COVID 19: Licenciement de 22 employés de GCO, 33 de CIS: Journée de Prières pour éviter le Pire à Diogo
Home A la une à Thiès COVID 19: Licenciement de 22 employés de GCO, 33 de CIS: Journée de Prières pour éviter le Pire à Diogo
A la une à Thiès - 18 septembre 2020

COVID 19: Licenciement de 22 employés de GCO, 33 de CIS: Journée de Prières pour éviter le Pire à Diogo

COVID 19: Licenciement de 22 employés de GCO, 33 de CIS: Journée de Prières pour éviter le Pire à Diogo

28 travailleurs de la GCO et de l’entreprise sous-traitante CIS encore sous la menace

À Diogo, dans le département de Tivaouane, commune de Darou Khoudoss, la société Grande Côte Operations (GCO) qui exploite du zircon au Sénégal, avec la mine de Diogo, a tout simplement décidé de licencier des employés qui dénonçaient dans un groupe WhatsApp, les conditions d’hébergement et la mauvaise qualité des repas qui leur sont servis, les 15 ET 16 juillet 2020. 

Ils étaient en confinement depuis 3 mois.
Les 22 « pour faute grave » et « 10 autres mis à pieds », selon PressAfrik, qui « détient la copie d’une des lettres de licenciement dûment signées par Monsieur Michel Privé, Directeur général de la GCO. »
Selon Gormack Faye, leur porte-parole, « la menace pèse encore sur 28 travailleurs de la GCO et de l’entreprise sous-traitante CIS, en charge de la restauration et d’autres prestations, dont 3 délégués du personnel. »

Toutes les populations, autorités coutumières, notables, imams se sont mobilisés pour la stabilité sociale et la réintégration des licenciés.

C’est pour cela que la journée de prières a été organisée, pour aller dans le sens d’une médiation et pour éviter une aggravation du problème.

Toutes les populations, autorités coutumières, notables, imams et chefs de villages de Diogo, Darou Salam Diouf, Fass Boye se sont mobilisés pour la stabilité sociale et la réintégration des licenciés.

Pour le moment la Direction affirme s’être basée sur l’article 9 du Règlement intérieur de l’entreprise titré Interdiction générale, qui parle « d’Actes de nature à troubler l’ordre : La provocation ou la participation à une rixe à l’intérieur de Grande Côte Opération »
et « d’Actes de nature à perturber le travail : Tout acte de nature à entraver, perturber ou ralentir l’exécution du travail. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Rentrée scolaire 2020: La Commune de Ngoudiane remet aux écoles des fournitures d’un valeur de 15 000 000 F

La Commune de Ngoudiane remet aux écoles des fournitures d’un valeur de 15 00…