coronavirus thies
Home A la une à Thiès COVID-19 : Les Thiessois ont raison d’avoir peur
A la une à Thiès - 29 mars 2020

COVID-19 : Les Thiessois ont raison d’avoir peur

Le Sénégal a dépassé la barre des 100 cas. Une situation qui inquiète beaucoup de Thiessois qui, avec l’augmentation rapide des cas de contamination, disent « avoir peur » et ne souhaiteraient pas que « le pays arrive au stade de confinement ».

Malgré la situation de la plupart des Thiessois, lesquels vivent au jour le jour et arrivent difficilement à joindre les deux bouts, dans la ville aux-deux-gares où le « respect des normes d’hygiène » souffre encore de problème comportemental, nombre de citoyens suggèrent « le confinement modéré ».

La pédagogie consistera, par exemple, à la fermeture 4/7 jours des marchés, la réduction du déplacement de citoyens, entre autres, pour ne pas porter préjudice à certaines familles démunies.

A Thiès, nombre de citoyens, compte tenu des « confidences inquiétantes » du Professeur Seydi, selon qui « il faut avoir peur parce que le Sénégal peut se retrouver avec 10mille cas », ne ferment plus l’œil de la nuit.

A en croire le Directeur du Service des maladies infectieuses de Fann, « si le chiffre de 100 cas atteints au Sénégal ne vous fait pas peur, vous n’avez pas compris le risque qui nous guette.

Les cas commencent à être trop nombreux et si ça continue, nous ne pourrons pas gérer la situation.

Pour éviter l’hécatombe, restez chez vous, on va vers beaucoup de décès si la situation devient incontrôlable comme dans les autres pays. Nous n’avons pas les moyens de contenir une vague de malades ».

Aussi, Professeur Seydi demande aux sénégalais de « respecter les mesures de prévention. Si on ne prend pas des mesures radicales, le Sénégal peut se retrouver avec 10mille cas, je suis prêt à demander le confinement général s’il le faut.

Ceux qui ne s’inquiètent pas ne sont pas des gens consciencieux ».

Conscient de la « gravité de l’heure », le Ministère de la Santé s’est préparé à fournir 333 équipes d’intervention rapide, chacune composée de 5 personnes.

« Si vous soupçonnez une infection et l’apparition de ces symptômes (essoufflement – toux – fièvre), restez à la maison.

N’allez pas dans un hôpital, un centre médical ou une clinique. Votre écoulement propage le virus plus loin. Appelez le 195.

L’équipe d’intervention vous contactera et vous examinera et vous prodiguera des soins complets », ont fait savoir les responsables du Ministère de la Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Incendie à Castor, des millions partent en fumée

Un violent incendie s’est déclaré jeudi à Castors sur l’a…