Toutes les mesures prises par le président Macky Sall sont excellentes et je les soutiens » martèle Cheikh Aguibou Soumaré  800x475 - COVID-19 : Cheikh Hadjibou Soumaré Reçu au Palais
Home Dernières nouvelles de Thies COVID-19 : Cheikh Hadjibou Soumaré Reçu au Palais

COVID-19 : Cheikh Hadjibou Soumaré Reçu au Palais

Reçu, ce mardi 26 mars, au Palais présidentiel par le Chef de l’Etat, pour débattre des « solutions à entreprendre pour lutter contre le Covid-19 », l’ancien Premier ministre sous Abdoulaye Wade, Cheikh Hadjibou Soumaré, n’a pas manqué d’évoquer « la nécessité de fortifier le service national d’hygiène pour combattre ce virus ».

Après Idrissa Seck, son prédécesseur à la Primature, sous Wade, Cheikh Hadjibou Soumaré, à son tour, a été lui aussi reçu par le Président Macky Sall, qui a décidé de l’associer dans ce combat national contre le Covid-19.

Le fils de Thiès s’est engagé à ne ménager aucun effort pour bouter hors de nos frontières ce virus.

Il a, au sortir de son audience avec le Prédisent de la République, souligné que « nous sommes tous des fils de ce pays qu’est le Sénégal.

Je pense que l’initiative qu’a prise le Chef de l’Etat d’associer non seulement dans la gestion mais aussi dans la réflexion tous les Sénégalais qui peuvent apporter de bonne foi quelque chose pour le pays, est une bonne chose.

Je l’ai encouragé à continuer dans cette lancée. Nous essayerons aussi d’apporter notre soutien.

Je lui ai dit également que toutes les mesures qui ont été prises dans la gestion de cette pandémie sont excellentes et je les soutiens. Je lui ai exprimé le fait qu’étant un ancien Ministre des Finances, je sais qu’il y a des compétences avérées au niveau de ce Ministère pour la gestion de ce problème ».

D’ailleurs, il trouve « très bonnes » toutes les mesures qui ont été prises au sein du Ministère des Finances pour la mobilisation des ressources.

L’ancien président de la Commission de l’Uemoa n’a pas manqué de souligner que « cette pandémie aura des répercussions sur les plans non seulement social, mais aussi économique ».

Et de poursuivre : « Nous, Sénégalais, avec des économies très faibles, devions aussi nous prévenir. Ce, en essayant de voir comment soutenir le secteur réel de notre économie.

Parce que ce qui va se passer après cette pandémie sera un bouleversement total. Si vous regardez aujourd’hui les Etats-Unis ont débloqué près de 1000 milliards de dollars pour le soutien à leur économie, l’Espagne 500 milliards dollars.

Ce sont des chiffres qui vont nous pousser à réfléchir, à comprendre qu’il y a un enjeu mondial autour de cette question.

Notre économie étant très faible, au-delà des problèmes sociaux que nous allons connaitre, il faudrait un soutien réel au secteur de notre économie pour que les entreprises puissent redémarrer dans de bonnes conditions ». Parlant du Service d’hygiène comme « un corps constamment négligé et a été longtemps mis de côté, qui n’a donc pas eu cette importance qu’on devrait lui accorder », l’ancien Premier ministre de penser qu’« il faut fortifier ce Service, si nous voulons combattre la maladie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le Safar 2020 vécu autrement à Thiès

Le Safar 2020 vécu autrement à Thiès …