Covid-19 : Bilan du lundi 11 mai 2020, des chiffres jamais atteints !
Home A la une à Thiès Covid-19 : Bilan du lundi 11 mai 2020, des chiffres jamais atteints !
A la une à Thiès - 11 mai 2020

Covid-19 : Bilan du lundi 11 mai 2020, des chiffres jamais atteints !

177 cas positifs, un triste et alarmant record !

De ce communiqué N°71 du Ministère de la santé et de l’action sociale, lu par la Directrice de la santé Marie Khémess Ngom Ndiaye, on retiendra que tous les signaux semblent virer au rouge.

Les examens virologiques ont donné les résultats suivants : sur 917  tests réalisés, 177 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 19, 3%. Un nombre et un pourcentage jamais atteints.

Dans les détails, les 169 sont des contacts suivis par leurs services, et les 8, des cas issus de la transmission communautaire ainsi repartis : liberté 3 (1), Mbao (1) Pikine (1) Tambacounda (3) et  Touba (2).

65 malades ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris ; 8 cas graves sont toujours en réanimation : hôpital Fann (3), hôpital  Principal (4) et hôpital régional de Ziguinchor (1). 

Au total, le Sénégal en est à ce jour à 1886 cas positifs, 715 guéris, 19 décédés, 01 évacué et 851 encore sous traitement dans les différents centres. 

Marie Khémess Ngom Ndiaye, est-elle en colère? Contre qui ?

Après la présentation de ce lugubre bilan, la Directrice Générale de la santé s’est ensuite adressée aux journalistes sur un ton entre la colère, l’indignation, le dépit, et quelque peu même la déception, pour ne pas parler de découragement.

Pour  elle en effet, des sénégalais continuent de braver les interdits, certains même de douter de l’existence de la pandémie, malgré la sensibilisation et tous ses ravages, ici et ailleurs.  

Mais il y a aussi et surtout « ceux qui doutent des choix stratégiques du gouvernement et les faussaires qui proposent des produits non validés. »

Une mise au point et des menaces

 Face à la multiplication des foyers contagieux et la circulation de médicaments douteux, le Sénégal est désormais en étroite collaboration avec Interpol. D’après Marie Khémess Ngom Ndiaye, « tous les moyens seront mis en œuvre pour traquer ceux qui font du business avec la santé des gens. Certains même sous le couvert d’un programme du VIH SIDA. »

Puisque la commission ad hoc reste ouverte à toutes les suggestions, (allusion à ceux qui critiquent le Ministère), elle précisera que « produits de Madagascar ou d’ailleurs, tout dépendra de l’avis des spécialistes sénégalais qui connaissent bien la plante ». Ce qui doit être pour tous, pour elle, « c’est que le gouvernement ne laissera personne semer la confusion dans l’esprit des gens ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Inauguration de Hall aux Poissons par le Maire Pape Diop aux Marchés Moussanté et Kheulga

thies Inauguration de Hall aux Poissons par le Maire Pape …