covid 19 a thies apres 4 mois sa 845x475 - Covid-19 à Thies: Après 4 mois sans visiteurs, le Village artisanal de Thies en agonie
Home A la une à Thiès Covid-19 à Thies: Après 4 mois sans visiteurs, le Village artisanal de Thies en agonie
A la une à Thiès - 10 juin 2020

Covid-19 à Thies: Après 4 mois sans visiteurs, le Village artisanal de Thies en agonie

Covid-19 à Thies: Après 4 mois sans visiteurs, le Village artisanal de Thies en agonie. Les artisans ne savent plus à quel saint se vouer…

Un point de presse pour alerter les autorités

Situé au quartier 10ème RIAOM, jadis au cœur de la ville et de la vie économique, le village artisanal de Thiès aujourd’hui se meurt. Il est toujours géographiquement au centre de la ville, mais maintenant économiquement exclu par la Covid 19.

Selon Pape Cheikh Diagne, bijoutier et porte-parole du jour, « les artisans n’ont pas vu depuis plus de 4 mois  aucun touriste européen, ni aucun  client sénégalais ». C’est le sens de ce point presse, faute d’interlocuteur.

Des artisans en colère et dans une situation dramatique

Animés à la fois de sentiments de colère et de désespoir, ils ont profité de l’occasion  pour exposer leurs difficultés. Se disant « négligés, oubliés,  méprisés, aussi bien  par le gouvernement que par les autorités locales »,   Pape Cheikh Diagne dit ne  « réclamer au nom des artisans de Thiès  leurs droits. »

Pour lui, ils ont « beaucoup plus de raisons que les autres de barrer la route, de crier leur ras le bol », et a averti que « s’il fallait le faire avec leurs corps pour se faire entendre, ils n’hésiteraient pas. »

Moustapha Thiam ira dans le même sens, revenant sur leur situation de «  pères de familles, laissés  à eux-mêmes par les autorités auteurs de  promesses vaines mais d’aucune aide. »

Menaces ou forte détermination de la part des artisans ?

 Avec beaucoup de lucidité cependant, ils ont aussi reconnu que « c’est le manque d’unité et d’entente dans le secteur informel qui fait qu’ils ne sont pas respectés par les autorités. »

Si cette conférence de presse est, comme ils le disent,  « l’acte 1 de leur plan d’action »,  qu’en sera-t-il  dans l’avenir,  si les responsables de la chambre des métiers et autorités  politiques ou administratives ne réagissent pas rapidement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Touba : Idrissa Seck brise le silence et adresse un mot aux Sénégalais

Touba : Idrissa Seck brise le silence et adresse un mot aux Sénégalais Sourc…