Côte d’Ivoire : décès du Premier ministre Hamed Bakayoko des suites d’un cancer

International

Le Premier ministre de Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko, est mort ce  mercredi à l’âge de 56 ans dans un hôpital en Allemagne des suites d’un cancer, l’annonce à été faite par le gouvernement ivoirien dans un communiqué. Il était considéré comme un potentiel successeur au président Alassane Ouattara.

Le Premier ministre ivoirien, Hamed  Bakayoko est décédé dans la ville allemande de Fribourg « des suites d’un cancer », à 56 ans, il était en Europe depuis un mois pour des examens médicaux.

Nommé en juillet 2020 à la tête du gouvernement, cet ancien dirigeant de groupe de presse s’était rendu en France en février pour des examens médicaux, avant de faire route vers Fribourg, dans le sud-ouest de l’Allemagne, pour y être hospitalisé.

Le gouvernement avait indiqué dans un communiqué publié vendredi qu’Alassane Ouattara s’était rendu auprès de Hamed Bakayoko au cours d’une visite en France la semaine dernière, et que l’état de santé de ce dernier nécessitait que son hospitalisation soit prolongée.

L’ancien Premier ministre avait servi de négociateurs et d’intermédiaire entre des factions rivales, alors que la guerre civile faisait rage en Côte d’Ivoire au début des années 2000.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *